Biographie

Le Réveil des Tropiques

Le collectif Le Réveil des Tropiques s'est formé en 2011 avec des membres d'Oiseaux-Tempête, Foudre!One Second RiotUlan BatorCasse-GueuleTesta Rossa et Eddie 135. Au programme, une musique improvisée navigant entre Krautrock, Post-Rock et psychédélisme.

Après un premier album remarqué en 2013, le groupe, actuellement composé d'Adrien Kanter, Frédéric D. Oberland, Stéphane Pigneul, Matthieu Philippe de l'Isle Adam et Arnaud Rhuth, revient en 2018 avec Big Bang.

Chronique

16 / 20
1 commentaire (17/20).
logo amazon

Big Bang ( 2018 )

Après Albert Einstein, Richard Feynman ou Stephen Hawking, Le Réveil des Tropiques a choisi à son tour de se consacrer à la recherche d’une théorie du tout capable d’appréhender à la fois l’infiniment grand et l’infiniment petit, la relativité générale et la mécanique quantique. D’accord, le collectif Post-Kraut-Space-Rock l’a fait de façon nettement plus décontractée que les physiciens et astrophysiciens sus-cités, mais ses résultats, publiés sous le nom de Big Bang, laissent entrevoir des perspectives prometteuses concernant la compréhension de l’univers qui nous entoure. Car Le Réveil des Tropiques a décidé sur son deuxième album de se confronter à des forces qui nous échappent encore en partie, quitte à extrapoler et à livrer sa propre interprétation de la dynamique du cosmos. Après un premier disque qui prenait le temps de nous laisser contempler des paysages intrigants que l’on pouvait se permettre d’observer à bonne distance, le groupe nous emmène ici dans un voyage où les distorsions de l’espace-temps précipitent l’auditeur au coeur du ballet des particules subatomiques.

Né encore une fois de plusieurs jours d’improvisation en studio, Big Bang resserre et comprime l’univers du groupe, telle une singularité née de l’effondrement sur lui-même de son premier album. Peut-être fallait-il en passer par là pour atteindre une telle justesse ? Dès l’hypnotisant Synchrotron, les cinq musiciens se comportent comme une entité à part entière qui va, pendant plus de 40 minutes, démontrer que le Space Rock, car c’est bien ce dont il s’agit finalement, reste un genre pertinent lorsqu’il est modelé avec autant de talent et d’inspiration. Guitares, basse, claviers et batterie sont tous animés par la même énergie, une pulsation qui parcourt le morceau d’ouverture et le reste de l’album. Hypnotisant, Synchrotron se charge de nous mettre en condition pour accepter de bonne grâce ce qui va venir. L’écoulement du temps semble ensuite se ralentir sur L’Effet Casimir, qui évoque un environnement inconnu, où les lois élémentaires de la physique ne s’appliquent plus. La basse entêtante porte des claviers jouant la carte du psychédélisme. Les détails apportés à la progression du morceau se font de plus en plus marquants à mesure que le groove lancinant fait son effet, concentrant toute notre attention sur des sons inaudibles au premier abord.

L’existence de la matière noire, qui est supposée représenter plus du quart de ce qui compose l’univers, n’est que théorique, déduite de ses effets gravitationnels sur le mouvement des galaxies. Sur le morceau du même nom, Le Réveil des Tropiques adopte un point de vue similaire, incarnant de façon minimaliste une force phénoménale, suffisamment puissante pour déplacer n’importe quelle structure céleste. Aux limites du drone, le groupe ajoute des voix lointaines, déformées, captées de façon partielle et qui laissent espérer que nous ne soyons finalement pas aussi seuls que cela dans l’immensité spatiale. Hypernova, transe « Krausmique » s’achevant dans le bruit et la frénésie, met un terme à l’expédition, nous laissant transis, conscients d’avoir, le temps d’un album, touché du doigt une réalité qui semblait avant cela totalement inconcevable. Pas d'inquiétude, nul besoin d’avoir un doctorat en astrophysique pour apprécier ce Big Bang. Un minimum de curiosité et d’esprit d’aventure suffiront.

Le Réveil des Tropiques

Style : Post-Kraut-Rock
Tags : -
Origine : France
Site Officiel : lereveildestropiques.weebly.com
Facebook :
Amateurs : 0 amateur Facebook :