logo Khthoniik Cerviiks

Biographie

Khthoniik Cerviiks

Formé en 2013, Khthoniik Cerviiks est un trio Allemand mêlant furie Black/Death avec des prouesses et bizarreries Prog/Technique. Après deux démos, le groupe en sort une troisième sous le nom de Heptaëdrone, parue en 2014 chez Iron Bonehead Productions. Celle-ci révèle le groupe au grand jour, et son succès permet d'enchaîner rapidement sur le premier opus, SeroLogiikal Scars (Vertex of Dementiia), sorti l'année suivante. Constant dans la qualité de ses sorties, Khthoniik Cerviiks apparaît en 2017 sur un split avec Howls Of Ebb.   

Chronique

15.5 / 20
0 commentaire

With Gangrene Edges ​/​ Voiidwarp (Split with Howls Of Ebb) ( 2017 )

Approchez, approchez Mesdames et Messieurs ! Réunie aujourd'hui pour vos beaux yeux, la crème des apprentis sorciers et autres alchimistes débridés ne manquera pas d'étonner petits et grands ! Je vous serai reconnaissant d'éviter tout flash durant notre excursion, car je ne réponds pas des esprits que nous allons croiser ici bas. Si vous voulez bien me suivre, la visite va commencer. 

Sur votre droite, Howls Of Ebb, déjà connu pour des méfaits Avant-Garde Death Metal horrifiques et caverneux. Regardez comme le duo manipule, tord le genre dans tous les sens pour lui donner cet air informe et visqueux ! Une sorte de croisement entre un Portal et un Gorguts qui aurait mal tourné. Qui, hormis un cerveau malade, aurait mis au point un riff de fond d'éprouvette comme With Gangrene Edges ? Voyez Madame, je vous surprends à sautiller. Regardez-vous, VOUS SAUTILLEZ QUE DIABLE ! Cette rythmique loufoque et carnavalesque s'est emparée de votre corps et vous ne pouvez plus vous en défaire ! Et que dire du claustrophobe Bellowed ? Une abomination partagée entre l'étouffement et les coups de masse en blast-beat. Les guitares granuleuses jettent leurs notes dans la cacophonie, aussi spontanées que désintéressées de toute forme d'esthétisme. C'en serait presque trop court, et je ne saurais que trop vous conseiller leurs autres recueils de bizarreries sonores, en vente dans notre boutique souvenirs. Ces savants fous semblent vouloir se défaire de toute convention rythmique, explorer le hasard, la déconstruction, et...Oui petit ? Quand est-ce que y a Rammstein et Slipknot ? Et Lars Ulrich en slip ? Oui bon hum, si tu es sage peut-être que l'on aura le temps à la fin, d'accord ?...

Ahem, poursuivons si vous le voulez bien. Voici Khthoniik Cerviiks, l'une des plus fascinantes entités de notre bestiaire ! Ces Allemands sont des géniteurs d'un Black/Death protéiforme, toujours à la recherche de nouvelles formules magiques à appliquer sur leurs guitares. Tout comme Jordablod, nos trois compères saupoudrent leur base extrême de multiples motifs mélodiques, s'étalant sur des créations à rallonge mais méticuleuses. Come To The Subeth que vous pouvez entendre en ce moment-même est tissé de lignes a première vue complexes, mais lancées à répétition sur neuf minutes, celles-ci révèlent leur pouvoir immersif, empli d'efficacité. Khthoniik Cerviiks en connaît un rayon et manipule nos esprits à souhait pour y faire rentrer des assauts sophistiqués que ne renierait pas Blood Incantation. Tiens, voilà que retentit Spiiral Spiire Stiigmata ! Oui, on dirait bel et bien les premières secondes du Concubine de Converge, mais ce n'est pas tout. Car après quelques breaks bizarroïdes et autres cavalcades Black/Death de rigueur, nous aurons droit à un solo des plus Rock n' Roll. Tenez, le voilà qui arrive, sentez ce jeu complètement Hard Rock qui arrive de nulle part ! N'est-ce pas fantastique ? Une fusion parfaite, inattendue et...NON, ON N'URINE PAS SUR LE COVER BAND JAZZ DE ARCHGOAT PETIT ! OUI, MÊME SI L'ON EST PRESSÉ !

Quelle journée, je vous jure...Allez, on enchaîne Mesdames et Messieurs, sans quoi nous n'aurons pas le temps de voir le Rob Zombie en cire ni Sabaton jouer de la bonne musique, vous êtes les chanceux du jour, ça n'arrive qu'une fois toutes les cinq éclipses,...

Les split est en écoute sur le bandcamp d'Iron Bonehead. 

A écouter : Come To The Subeth, With Gangrene Edges