Albums du moment
Pochette Burst
Pochette Thin Black Duke
Pochette Life Pochette Two Parts Viper
Chroniques
Pochette Psychometric Testing By​.​.​.
Pochette Information Battle To Denounce The Genocide
Pochette The Key
Pochette Sugartown Cabaret
Pochette Les Irreals Visions
Pochette Sumerlands Pochette Monuments

logo John Garcia

Biographie

John Garcia

On ne présente plus John Garcia, chanteur / membre fondateur du légendaire Kyuss, actif de 1990 à 1996. Après l'époque Kyuss, Garcia fonde Slo Burn le temps d'un EP en 1997, puis Unida en 1999. En 2002 il s'attaque à Hermano, enregistre avec eux trois albums et un live.
Le 20 décembre 2005, après 8 ans de séparation, Garcia rejoint Josh Homme sur scène pour un concert des Queens of the Stone Age. Ils y interprètent trois titres : Thumb, Hurricane et Supa Scoopa and Mighty Scoop.
La réunion fait des émules, et Kyuss Lives se reforme le temps de quelques concerts, sans Josh Homme, avant de finalement enregistrer un nouvel album sous le nom de Vista Chino.

Depuis cette époque, Garcia travaille aussi sur son album solo, qu'il met un temps fou à sortir, à cause d'un emploi du temps chargé, ponctué de collaborations diverses et variées et de la difficulté pour lui à se concentrer sur ce projet qui lui tient à cœur.

Son premier album sort finalement à l'été 2014, sorte de projet dans la continuité directe de tout ce qu'il a entrepris avec ses autres groupes.

Chronique

15.5 / 20
9 commentaires (14.72/20).
logo amazon

John Garcia ( 2014 )

Front man et chanteur de talent infatigable, officiant depuis plus de trente ans et connu pour avoir poussé un certain Kyuss au rang de groupe légendaire (entre autres, car le bonhomme a fait partie de plusieurs formations stoner toujours synonymes de qualité), il ne manquait aujourd'hui qu'un album solo sur un CV musical plutôt chargé. C'est chose faite, John Garcia sort enfin son album solo, après plusieurs années de travail acharné.

Album parfait pour traverser en cadillac le grand ouest américain (ou l'Auvergne, à défaut..), ce premier album éponyme du californien, enregistré avec une flopée de guests partageant tous l'amour des riffs poussiéreux (Nick Oliveri, Danko Jones, des membres de Slo Burn, Hermano ou encore Unida), nous propulse instantanément au cœur d'un desert-rock racé et élégant, où l'on retrouve un John Garcia en forme, sa voix lumineuse toujours incroyablement catchy. Pas de doute, quelques secondes d'écoute du premier single "My Mind" suffisent à identifier très rapidement ce style vocal et musical si particulier : guitares au grain unique, voix haut perchées, John Garcia et son groupe nous ont concocté une petite heure de stoner old school, celui qui donne de l'énergie, celui qui sent la poussière du désert et le psychédélisme façon peyotl.

Si l'on peut regretter un manque flagrant d'originalité après quelques écoutes - l'album n'étant pas franchement très différent de tout ce qu'a déjà entrepris le bonhomme avec ses autres formations, on passera tout de même un très bon moment, une fois intégré le côté "classic stoner" qui colle à l'objet. Les titres sont plutôt bien calibrés, bien finis, et Garcia a su s'entourer de très bons musiciens, mettant en scène avec brio ses idées, ses textes et ses intentions de style. Les ballades folk ou psyché (Confusion, Her Bullet's Energy, Rolling Stoned) sont bien amenées, et participent à l'équilibre d'un album de prime abord assez brut de décoffrage, où les efforts desert-rock, accrocheurs et groovy, sont majoritaires et feront le bonheur des aficionados du genre (My Mind, Argleben, 5000 miles, All These Walls, ...). Tous les ingrédients qui ont fait le succès de Kyuss sont là : guitares fuzz, basse hypnotique, compos rentre dedans, et une voix, LA voix du stoner, celle qui vous donne des frissons et reste en tête des heures durant.

Au final John Garcia fait du John Garcia, et le fait bien. Qui serait assez fou pour le lui reprocher ? Simplicité, efficacité et réalisme dans la démarche, voilà ce à quoi il faut s'attendre. Tout cela mit bout à bout, plus l'intégrité, la sincérité et l'authenticité du personnage, et un duo épique avec Robby Krieger (The Doors) en clôture de l'album, suffisent largement à justifier un tel projet pour un personnage qui mérite bien une carrière solo. Ce ne sera peut être pas le disque stoner de l'année, mais une vraie bouffée d'oxygène tant l'objet possède de charme et de belles idées. Il serait vraiment dommage de passer à côté.

A écouter : Sur une longue route poussièreuse, de préférence en plein désert...
John Garcia

Style : Desert rock
Tags : -
Origine : USA
Facebook :
Amateurs : 6 amateurs Facebook :