Albums du moment
Pochette The Dusk In Us
Pochette In Contact Pochette Sterilize
Chroniques
Pochette Cutting Pieces
Pochette Mass VI
Pochette Vestigial
Pochette Urn
Pochette United States of Horror
Pochette 06 72 43 58 15
Pochette A Blaze In The Northern Sky Pochette No Land
Découverte
Pochette Démo Rose

logo Ite Missa Est

Biographie

Ite Missa Est

Ite Missa Est se forme en 2006 avec à son bord, Antoine (Basse), Sydney (Batterie - Abyss, Decades Of Despair), Gaetan (Guitare - Decades Of Despair), Seifer (Guitare) et Guillaume (Chant). Jouant un Deathcore dense et technique inspiré de la scène Américaine avec des groupes comme All Shall Perish, le groupe travaille dur sur une première démo trois titres qui paraît en 2008. Après plusieurs concerts qui révèlent le potentiel de la formation, Ite Missa Est bosse sur son premier album en enregistrant Ante Bellum au Drudenhaus Studio. Celui-ci paraît en 2011 chez Trendkill Recordings.

Chroniques

Ante Bellum Demo

Ante Bellum ( 2011 )

En 2008, un jeune groupe français foutait une bonne torgnole à la face du Deathcore français. Techniquement irréprochable, super efficace et par dessus tout inspiré, Ite Missa Est en avait dans le bide et c'est trois ans plus tard qu'on retrouve les bougres avec un passage en long format pour leur premier album nommé Ante Bellum (Avant la guerre).

A l'image de la jolie pochette inspirée du style gréco-romain, l'introduction au titre éponyme se veut épique et tribale du genre bande son du Choc Des Titans, de quoi se préparer pour le cataclysme à venir. Et ça cogne fort directement avec Ainsi Soit-Il. Pas le temps de prendre des pincettes, Ite Missa Est taille dans le lard avec ses riffs qui déboulent à 200 à l'heure, ce chant énervé (en français!) et cette batterie plus redoutable qu'une charge de spartiates défendant Thermophyles. D'entrée de jeu, le style d'Ite Missa Est est posé, ça joue toujours très très technique, c'est puissant, frontal et leur Deathcore n'offre que peu de répit à l'auditeur ou pour ainsi dire aucun. Hors l'interlude Ibi Deficit Orbis qui a la bonne idée de couper le disque en deux, Ite Missa Est ne se repose jamais sur ses lauriers (de César ?). Mais, malgré ce déferlement de notes à la seconde et bien que l'ensemble soit très dense et hyper technique un peu à la manière d'August Burns Red, Ite Missa Est réussi à rendre son album fluide et assez varié pour qu'on ne lâche pas l'écoute après trois titres.

Les français aiment aussi les breaks et les moshparts bien lourdes qu'on peut trouver chez Suicide Silence, sans jouer heureusement le rouleau compresseur qui tourne à vide, comme sur le titre Sous L'Emprise. Le combo n'oublie pas non plus les mélodies qui émaillent ici et là l'album (En Digne Héritier) et nous offrent plusieurs passages qu'on finira par mémoriser (le break de Ciel De Plomb, les riffs principaux de Quand La Terre..., la fin de Jugés Et Blâmés...) parce que oui, il faudra surement plusieurs écoutes pour commencer à dompter ce Ante Bellum. On ne notera quasiment par de présence de chant clair si ce n'est une vague exception de quelques secondes sur Ainsi Soit-Il et sur Face Cachée. Côté production, si celle-ci est robuste, Ite Missa Est évite aussi le piège de la production à l'hormone de croissance made in USA qui font sonner tous les groupes de Deathcore un peu de la même manière.

On pourra quand même un peu regretter le fait que le groupe n'ai pas poussé son concept jusqu'au bout en développant une musique épique et guerrière faisant référence à la Rome antique, avec des samples ou des mélodies symphoniques dignes de bande son hollywoodiennes comme l'a pu faire Ex Deo par exemple. Ca aurait pu leur donner une touche d'originalité souvent bonne à prendre dans un style aussi balisé que le Deathcore / Metalcore.

Pas mal d'espoir ont été fondé sur ce premier album d'Ite Missa Est et nous voici comblé. Ante Bellum est justement très solide, bien dosé et toujours aussi inspiré et maîtrisé. Que ceux qui avaient apprécié la démo se jettent dessus et pour tous les autres qui aiment le Deathcore, c'est une valeur sûre, donc il n'y a pas d'hésitation à avoir...

Demo ( 2008 )

Ite Missa Est, quintet Parisien, nous livre sa première démo trois titres en autoprod’ et joue du Deathcore. Voilà le mot est lâché. Si ce mot ne vous a pas encore fait pousser quelques boutons en travers de la figure ou plus simplement fait cliquer sur la petite croix sur fond rouge en haut à droite de votre écran alors peut-être poursuivrez vous la lecture de cette chronique... et vous aurez raison.

Oui Ite Missa Est joue du Deathcore, mais ils le font bien.
D’une part parce que ces trois titres sonnent très pro. Cette démo a beau être d’autoproduction, le son est très puissant. Riffs acérés en avant, double pédale martelant à tout va, basse grondante et chant et growls hargneux de qualité. L’ensemble est très carré, maîtrisé et peaufiné d’un bout à l’autre de ces 13min avec cette grosse production qui gonfle le tout pour donner un rendu qui n’a rien à envier aux ténors du genre. Mais avec cette démo les parisiens ne s’arrêtent pas là car il leur a fallut deux ans pour lui donner naissance et l’on sens qu’ils sont allé au bout des choses. Le riffing est très carré et technique ce qui n’est pas sans rappeler les américains de All Shall Perish ainsi que ponctué de multiples soli qui, en plus d’aérer des compositions assez denses, construites sur une multitude de plans, donnent de l’ampleur aux titres. (Confessions) On notera justement ce côté mélodique très présent et ces nombreux breaks fréquents tout au long de la démo. Pour ce qui est du rapprochement musical on pourrait également penser à The A.R.R.S de par les thèmes abordés (paroles et pochette) et de par les vocaux (en Français) parfois proches de ceux de Niko, (Repend-toi) mais le groupe évite heureusement de s’enfermer dans ses influences. Ite Missa Est ne ralliera peut-être pas les allergiques du Deathcore à sa cause de par son coté très riche et de par cette impression d’éparpillement due aux soli, breaks et nombreux plans qui parsèment ces trois titres, mais pour les autres se sera du tout bon.

Ite Missa Est signe là une démo très prometteuse et si leur nouvel Ep à venir prochainement est du même acabit, cela devrait suffire à les hisser sans mal comme les meilleurs représentant du genre en France.
Allez-vous-en, la messe est dite.

Cette démo est en téléchargement gratuit ici.

A écouter :
Ite Missa Est

Style : Deathcore
Tags :
Origine : France
Myspace :
Facebook :
Amateurs : 11 amateurs Facebook :