logo Grave Digger

Biographie

Grave Digger

Grave Digger est un groupe de Heavy Metal allemand fondé en 1980 autour de Chris Boltendahl (chant), qui en sera le seul membre permanent. Après une paire de démos et une apparition sur une compilation, c'est en 1984 que sort le premier album Heavy Metal Breakdown, rapidement suivi de Witch Hunter dans la même veine puis de War Games jugé plus commercial.
Courant 1986, la formation se renomme Digger. Stronger Than Ever, qui se veut plus accessible afin de toucher un large public, est finalement un échec et n'aboutit qu'à une séparation fin 1987.

Le groupe se reforme temporairement sous le nom de Hawaii avant de revenir définitivement en tant que Grave Digger en 1991. Chris Boltendahl est alors entouré du guitariste Uwe Lulis (qui restera à ce poste jusqu'en 2000), du bassiste Tomi Göttlich et du batteur Jörg Michael (ex-Rage, et qui apparaîtra par la suite chez Running Wild et Stratovarius). The Reaper, en 1993, marque le retour du Heavy des débuts. Il est suivi deux ans plus tard d'un Heart Of Darkness plus sombre.
En 1996 et 1998 respectivement arrivent Stefan Arnold (batterie) et Jens Becker (basse, ex-Running Wild), section rythmique encore stable aujourd'hui. La deuxième moitié des années 90 voit aussi la parution de la "trilogie médiévale", série des trois albums conceptuels (Tunes Of War, Knights Of The Cross et Excalibur) dans un registre plus Power Metal et parfois considérée comme l'apogée de la carrière de Grave Digger. C'est également à cette époque qu'est intégré le claviériste H.P. Katzenburg.

2000 marque l'arrivée à la guitare de Manni Schmidt (ex-Rage) en remplacement d'Uwe Lulis. Les sorties continuent alors de s'enchaîner régulièrement avec plus ou moins de succès. Un nouveau (et dernier en date) changement de guitariste a lieu en 2009, la place étant attribuée à Axel Ritt.
Après Return Of The Reaper en 2014, c'est au tour de H.P. Katzenburg de quitter l'aventure. Il est remplacé par Marcus Kniep, qui n'intervient à l'heure actuel qu'en live. Exhumation (The Early Years) (2015), qui revisite certains titres des années 80, ainsi que le dix-huitième album Healed By Metal (2017) sont réalisés en quatuor.