Titre : L'Enfant Sauvage Année : 2012
Nombre de titres : 11

Tracklist
1. Explosia
2. L’Enfant Sauvage
3. The Axe
4. Liquid Fire
5. The Wild Healer
6. Planned Obsolescence
7. Mouth Of Kala
8. The Gift Of Guilt 
9. Pain Is A Master 
10. Born In Winter 
11. The Fall
Acheter : logo amazon
Label : Roadrunner Records
Collection : 82 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 15.57/20 (107 avis dont 75 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé L'Enfant Sauvage aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Pingou666 14 / 20 Le 23/01/2017 à 23H22

Moins transcendant que d'habitude

Groover 17 / 20 Le 08/01/2017 à 00H27

Excellent!!!

Louis40 7 / 20 Le 10/08/2016 à 10H18

C'est le seul album de Gojira que j'ai vraiment eu le temps de bien écouter et franchement je n'arrive pas à accrocher ...

Pepo Moltes 15 / 20 Le 04/08/2016 à 18H57

Un album inégal avec quelques longueurs mais quand même de grands moments... In love complet avec Born In Winter, tous groupes confondus après près de 20 ans de métal elle doit faire partie du top 10 des chansons qui me prennent littéralement aux tripes et me rendent fou !

Cyprien 17 / 20 Le 20/06/2016 à 15H43

Gojira nous livre ici un album intelligent et innovant. On peut trouver ses marques comme avec les anciens comme on peut être perdu.

Les meilleurs morceaux: L’Enfant Sauvage, The Gift Of Guilt

AdrienLM 18.5 / 20 Le 14/04/2015 à 20H31

Un album excellent, pas le meilleur, mais le plus accessible. A écouter d'urgence!

valardcore 19.5 / 20 Le 03/01/2015 à 19H57

un album magnifique, des bon riffs, un chant très bien maîtrisé par Joe et comme d'habitude la batterie qui donne son âme à la plupart des morceaux.
Mes titres préférés: Explosia, l'enfant Sauvage, The Axe, Liquid Fire, Mouth of Kala, The Gift of Guilt (tout simplement énorme cette chanson), Born In Winter et la bonus track This Emptiness

ryukisai 12 / 20 Le 14/05/2014 à 10H33

Je suis d'accord avec burning frost, l'album m'a déçu par manque de naturel dans les enchainements de rifs par ailleurs généralement bons.

Cet album n'a ni l'homogénéité et la portée de FMTS, si l'efficacité de TWOAF.

Un petit plus pour le digipack soigné avec DVD.

ld-Globul 17 / 20 Le 08/03/2014 à 17H45

la premier écoute de l'album peut paraitre assez banal mais le réecouter encore et encore c est bon album certes moins prenant que ce d'avant mais un très bon album quand même

Metal Benichou 16.5 / 20 Le 24/02/2014 à 19H09

N'étant pas un puriste de ce groupe, j'ai acheté cet album sans grandes attentes particulières. Et ben j'ai été surpris! Quelle claque! Les titres sont tous très bons dans l'ensemble: des riffs agressifs qui vous restent dans la tête pendant des heures. Que demander de plus.

burning frost 8 / 20 Le 16/02/2014 à 22H33

Au lieu d'écrire une longue et ennuyant critique de tout ce que l'album fait faux, je mentionnerait juste que pour moi, auditeur amateur de ce groupe depuis FMTS (déjà 10 ans!), le morceau "Explosia" est une honte à cause de son manque de créativité: un empilement de riffs complètement manqué et de mélodies ratées.

Le reste de l'album n'est pas mieux.

Mr Piotr 14 / 20 Le 28/12/2013 à 11H48

une bombe ce The Gift Of Guilt, morceau phare après ça manque de diversité, de riffs. Ils auraient pu faire beaucoup mieux on sent qu'ils se sont fait entuber par Roadrunner Records parce qu'on sent qu'ils ont une fibre expérimental parce qu'il peuvent nous pondre des morceaux de 20 minutes s'ils prennent le temps de travailler dessus et que finalement c'est aussi spirituel que commercial.

timoty 8 / 20 Le 29/10/2013 à 23H28

Le nouveau Deftones, oui je sais, ils ne se ressemblent pas du tout mais j'entends pas la que leur albums deviennent plus chiant.

Kanar 15.5 / 20 Le 24/08/2013 à 20H19

le renouveau du métal français!!

ZawadsKrieg 19.5 / 20 Le 31/05/2013 à 19H49

Quelle claque ! Alliance de superbes mélodies et de gros riffs, cet album est magique.

Asmillen 18 / 20 Le 13/04/2013 à 12H36

Quand l'album est sorti , je l'ai trouvé moyen , comme la plupart des gens . Et puis 2-3 mois après sa sortie , je me le suis remis pour lui donner une seconde chance et la j'ai pris une énorme claque ! Sans doute mon préféré de Gojira ( je le place au même rend que FMTS et TWOAF , j'aime un peu moins les 2 premiers opus qui sont tout de même excellents ) Tout les morceaux sont parfait , ce que j'aime chez Gojira , c'est de nous mettre une belle mélodie et puis de nous balancer un gros riff contrôlé dans la gueule ( ce qui les démarques de la plupart des autres groupes que ne font que bourinner ). C'est beau et magique. L'interlude qu'est "the wild healer" fait bien son boulot de sympathique interlude. Certains pourront reprocher que sur certains morceaux , le même riff ce répète inlassablement mais moi je n'ai pas été dérangé par ce problème. Enfin , énorme album de mon groupe de metal préféré ( tout genre confondue ). Par contre , j'ai peur pour le suivant qu'une sensation trop forte de répétition ne ce fasse. En tout cas , bravo pour ce chef d’œuvre qui n'a pas à pâlir devant ses ainés.

La Gringa 17 / 20 Le 08/04/2013 à 20H00

Représentant de poids sur la scène métal française, Gojira revient avec un nouvel album studio, L’Enfant sauvage, publié chez Roadrunner Records.
A l'instar des précédents opus, le combo s'attache à recréer des ambiances toutes particulières, à la fois impétueuses et puissantes. Dès le premier titre, « Explosia », on peut ressentir toute la complexité que revêt l'idée de liberté. Une atmosphère sombre et profonde, alliée à un rythme brutal et passionné. Presque tribal. Une véritable rébellion.
Aborder un thème comme celui-ci apparaît à un stade donné de la carrière du groupe, qui peut être qualifié de maturité. Gojira affiche un recul spectaculaire sur ses sujets. Une distance parfaitement illustrée musicalement, avec une grande maîtrise technique.
Les titres « L'Enfant Sauvage » et « The Axe » alternent la frappe lourde et régulière de la batterie et des envolées mélodiques qui ralentissent le tempo. Un processus parfaitement homogène, qui attribue aux morceaux un unité pertinente. « The Wild Healer » introduit et conclu par une partie instrumentale, acoustique et lunaire. On est bien dans le thème, encore une fois...
« Pain is the Master » s'ouvre aussi sur une intro douce, avec une voix de femme qui s'évapore dans le riff entêtant de la guitare, mais la double pédale reprend vite le dessus pour laisser place à une cadence sans cesse brisée par le chant. Une agréable douleur si j'ose dire...
Sur « Born in the Winter » on assiste carrément à une intro en tapping, accompagnée de la voix grave et posée de Joe Duplantier. Un répit d'apaisement parmi la rage exaltante. Ce n'est que pour reprendre de plus belle avec les très sombres « The Fall » et « The Emptiness ». « My Last Creation » clos l'opus. Un titre explicite, des notes lentes et sentencieuses, comme une signature.
Le rapprochement entre la musique de Gojira et les thématiques de l'enfance, balaie les questions de l'éducation, de la civilisation, et de l'humanité. Comment ne pas comprendre la musique au sens large, comme un échappatoire à la société, parfois opprimante. L'enfant symbolise l’innocence et aussi l'impuissance face à destin qu'il ne pourra qu'en partie maîtriser.
Joe Duplantier a expliqué en interview, lors de la sortie de l'album, « Je me demande ce qu’est la liberté, ce qu’elle est pour moi. L’enfant sauvage reflète tout ça. Il n’y a pas de réponses. Juste une vie et des questions. » Il semblerait que L'enfant Sauvage des bayonnais soit une partie de leur réponse personnelle à certaines questions d'ordre métaphysique. Il y a l'envie déraisonnée et puis les obligations. D'où la difficulté, parfois, à manier la sagesse sans qu'elle ne devienne de la résignation. Des problématiques qui, finalement, nous atteignent tous à un moment ou à un autre.
Cet album dégage un mysticisme saisissant. Certaines chroniques y voient de la sérénité. Moi je ressens de la rage. Les 13 titres résonnent comme des hymnes spirituels, des odes à la révolte. Parfaitement enchaînés les uns après les autres, la patte Gojira reste fidèle à la personnalité du groupe, tout en proposant un son plus travaillé, des thèmes fouillés.

peaupoosh 18 / 20 Le 29/01/2013 à 19H25

je trouve l'album vraiment bien mais je trouvais le précédent (The way of all flesh) mieux... mais ça reste tout de même une bombe :D

[email protected] 15.5 / 20 Le 25/01/2013 à 06H00

'Explosia' et 'The Axe' -> 2 Tueries ! Le reste je trouve moins original et subtil qu'à leur habitude ou alors déja fait, sans surprise..

Si la bombe de bonus 'This Emptiness' remplaçait la chanson que j'aime le moins de Gojira -> 'Planned Obsolescence' cet album aurait 17 ;)

80ris 12 / 20 Le 19/01/2013 à 14H02

Gojira, j'écoute depuis leur démo "Possession" et c'est clair que le groupe a évolué depuis. Du Death Metal bien primaire à la Morbid Angel, le groupe est passé à un style plus progressif à partir de "From Mars To Sirius" et c'est là que Gojira est devenu un groupe un peu chiant à écouter. Si si, Gojira, c'est devenu mou. Quand j'écoute "Love", "Remembrance", "Embrace The World", ca, c'était du velu. Gojira, c'était le metal comme une force naturelle.
Bref, alors qu'avant, ils étaient capables de coller le cul par terre avec des titres ultra-efficaces de 3 minutes, désormais on a le droit à des choses plus posées qui lorgnent plus vers le rock progr. Et ce virage continue avec "L'enfant Sauvage".

Mention spéciale pour la pochette qui est magnifique.
Mention moins spéciale pour le titre franchouillard un peu nase. Bénabar aurait sorti un album du même nom, ca m'aurait moins surpris. C'est rigolo, on se demande si c'est pas pour se (nous?) prouver que malgré la signature chez Roadrunner, ils sont bien restés franco-français. Joe dit "The Wild Child, ca fait cliché". Ouais, d'accord, mais bon, "L'enfant sauvage", ca fait un peu "Kirikou et les bêtes sauvages".
Quant à la musique, comme cela a été dit dans d'autres commentaires: du déjà-vu, les mêmes plans encore et encore, aucune évolution de ce côté là. Alors, oui, c'est hyper bien produit, massif, avec un son "dans ta face" malgré une batterie moins énorme qu'auparavant, mais au-delà de la qualité sonore, les morceaux sont très faibles finalement. Certains riffs syncopés sont vraiment nases de facilités connaissant le potentiel du groupe. Non, franchement, désolé, mais quitte à pomper le fer de lance de groupe comme Meshuggah, autant faire dans l'original surtout quand on repense à l'outro de "Remembrance".
Bref, il y en a qui aiment, moi non. Alors, l'album n'est pas horriblement mauvais, mais on est loin du travail d'orfèvre comme le décrivent certains (le chauvinisme aidant, c'est certain). C'est un bon album d'un énorme groupe qui est à l'apogée de sa carrière et qui a donc moins le temps de pondre des bonnes galettes.
Je reste sceptique sur la suite de l'histoire...On verra...Sur ce, je vais me réécouter "Brutal Abortion" de...Gojira!

nicobass 15 / 20 Le 27/12/2012 à 19H24

Je dirai que c'est dans la lignée habituelle mais peut être plus accessible aux novices .

Dede.Abitbol 19 / 20 Le 16/12/2012 à 18H33

Play it loud!!!
Album excellent. Certaines chansons telles "Born in Winter" et "The Guilt of Guilt" me donnent des frissons...

stomac 17 / 20 Le 11/12/2012 à 07H47

Du bon Gojira ! Au fil des ecoutes, je change d'opinion sur les meilleures chansons. A ecouter et reecouter en attendant le prochain !

BalticWolf 16.5 / 20 Le 10/12/2012 à 21H45

Sans surprise, Gojira a le pouvoir de nous surprendre à chaque album, et c'est peut-être la force principale de celui-ci.
Très accessible pour le novice, "L'enfant Sauvage" s'écoute d'une traite, contrairement à son prédécesseur. Certains riffs un peu plus "mainstream", malgré un gros son américain, pourraient laisser douter de leur sincérité. Que nenni, c'est bien la patte du dragon landais de bout en bout ; et il n'y a qu'à les voir en live (et backstage) pour être persuadé de leur légitimité (et de leur intégrité).
Pour les avoir suivis depuis 10 ans, je trouve que le groupe a toujours su mettre en adéquation son message avec sa musique. La puissance de leurs morceaux aussi suit cette logique. Alors que the Link était fou furieux sur scène en 2003, c'est au tour de "L'Enfant Sauvage" de s'inscrire parfaitement dans son époque.

En conclusion, même si ce dernier album n'est peut-être pas le meilleur du groupe, il maintient Gojira au plus haut niveau du métal français.

Lofoloco 16 / 20 Le 07/12/2012 à 23H03

On en veut toujours plus avec Gojira car ces mecs là sont capables de nous faire léviter et ils l'ont prouvé de nombreuses fois, alors certes techniquement c'est épuré, pas de grandes envolées a la "From Mars", pourtant... ils puent la sincerité, ils vivent leur musique et nous embarquent, est-ce que finalement l'important n'est pas la vibration ? Rien que pour ca, merci à eux.

levoN 14.5 / 20 Le 05/12/2012 à 15H18

Ca a déjà été souligné plus bas, très belle pochette, c'est à préciser !
Maintenant côté musique c'est pas forcement aussi accrocheur, quelques titres sympathiques, comme Liquid Fire, L'enfant sauvage ou The Gift of guilt qui fait pas mal penser au très bon Global Warming de From Mars to Sirius.
Pour le reste c'est un peu plus banal et sans grande surprise.

rammy 17 / 20 Le 27/11/2012 à 15H15

Très bon album avec des morceaux très bien conçu tel que The Axe, The Gift Of Guilt etc..

kinito44 17 / 20 Le 24/11/2012 à 14H39

Tout à été dit sur cet album.
Oui certains morceaux manquent un peu de souffle ou d'originalité, mais ça n'en reste pas moins un très bon opus qui contient tout de même quelques petites perles (L'Enfant Sauvage, The Gift Of Guilt...).

kmizole 16.5 / 20 Le 23/11/2012 à 15H22

Pas leur meilleur album mais néanmoins une putain de tuerie. Gojira affirme son style et s'installe dans le panthéon du métal.

Jiwah 15 / 20 Le 23/11/2012 à 12H47

Même si cet album n'est pas révolutionnaire et qu'on peut y trouver pas mal de redondances, il reste très agréable à écouter. Pour le prochain on pourra espérer plus de prises de risques et peut être un coté "progressif" plus poussé et mieux amené.

arnorock 14 / 20 Le 23/11/2012 à 09H28

un très bon album de Gojira, dans la continuité du précédent opus. Néanmoins j'attendais un peu plus de prises de risque

Strangeel 18 / 20 Le 21/11/2012 à 18H54

Un album aux structures rythmiques très travaillées et aux riffs acérés à souhait ! Gojira continue donc de faire mieux à chaque production...

patoch.ouriet 10 / 20 Le 21/11/2012 à 15H18

J'ai connu Gojira par From Mars to Sirius mais mon vrai coup de coeur a été The Way Of All Flesh qui est un petit bijou à mes yeux. Quoi qu'il en soit, ces deux albums ont leur propre "personnalité" et personne ne peut être insensible à l'évolution du groupe entre ces deux sorties. Maintenant L'enfant sauvage est sorti, c'est du grand Gojira, le doute est levé dès le début, en revanche je m'attendais à une autre évolution , peut etre plus mystique encore, ou carrément plus bourrin. Mais une évolution, et pas un copier coller de tout ce qui a fait le succes de ce groupe..
C'est peut être ce succes d'ailleur qui rend tout ça fadasse, ou peut etre un petit coup de mou, ou alors c'est moi qui n'ai pas encore bien saisit la démarche du groupe!
Tout ça pour noter 10/20, comme je l'ai dit c'est du bon Gojira, ils ont fait leur boulot pour faire l'album niquel, mais ça va pas plus loin..Dommage !

PR0DiGE 18 / 20 Le 21/11/2012 à 07H53

Difficile d’égaliser une création aussi grandiose que The Way Of All Flesh, mais en fait si, L'enfant Sauvage m'a autant fait vibrer que ses prédécesseurs.
Je dis tout simplement chapeaux a Gojira qui ne cesse de m'étonner.

Le Top :

L'Enfant Sauvage/The Wild Healer/Mouth Of Kala/The Gift Of Guilt/Pain Is A Master/Born In Winter

benbruno 19.5 / 20 Le 06/11/2012 à 23H30

Connaissant le groupe depuis 1995, pour avoir suivi leur évolution années après années, concerts après concerts, je ne m'aventurerai pas émettre la moindre critique... Gojira est à la fois une fusion humaine et artistique sans précédent. Une toute petite poignée de formations arrivent à un tel niveau de cohésion sur une aussi longue durée.

Il faudrait avoir une vision et une compétence artistique de leur niveau pour commencer à discuter du pourquoi et du comment...

L'enfant sauvage est certainement pour eux une suite logique à leur idéologie laissons leur la chance de nous la faire partager.

L'album donne des frissons d'intensité, il m'a fallu une bonne dizaine d'écoutes pour y rentrer tellement il est difficile d'accès!
il ne faut pas se focaliser sur le son de batterie ou le son des guitares qui est comme-ci ou comme ça, ou la prod de roadrunner, faut se laisser aller vers une écoute simple, oubliez les albums précédents car ils n'ont absolument pas voulu refaire ce qui avait déjà été fait d'un point de vu musical.

ps: petit clin d'oeil à Marshmal Low, l'artwork de GOJIRA est fait par GOJIRA et personne d'autre.

Question ouverte au forum: qui est sur la photo de la pochette de
Terra incognita.