Albums du moment
Pochette Burst
Pochette Thin Black Duke
Pochette Life Pochette Two Parts Viper
Chroniques
Pochette Information Battle To Denounce The Genocide
Pochette The Key
Pochette Sugartown Cabaret
Pochette Les Irreals Visions
Pochette Sumerlands

logo Emperor

Biographie

Emperor

Au début des années 90, Thomas Haugen (aka Samoth) et Vegard Tveitan (aka Ihsahn) se rencontrent au cours d'un séminaire de musique. Ils sympathisent et de leur association naissent des formations éphèmères telles que Dark Device, Xeresia, Embryonic et surtout Thou Shalt Suffer. Ce n'est qu'en 1992 que naît Emperor, d'abord appelé The Emperors, avec la première demo The Wrath Of The Tyrant sur laquelle on retrouve Samoth à la batterie, Ihsahn aux guitares et voix et Mortiis qui tient la basse. par la suite, avec l'arrivée de Faust de Stigma Diabolicum (futur Thorns) à la batterie, Samoth passe second guitariste pour le split Emperor avec Enslaved en 1993. Malheureusement pour le groupe, le black metal norvégien connaît alors des heures sombres et Emperor n'y échappe pas. Bard "Faust" Eithun assassine un homosexuel étranger à Lillehammer en 1992, il sera condamné à 14 ans de prison deux ans plus tard (on le trouve aujourd'hui au sein de Aborym). Quant à Samoth, il écope de 16 mois de prison pour saccage (églises brûlées).
Néanmoins, en 1994, sort In The Nightside Eclipse, superbe premier album, dédié à la mémoire de Euronymous, sur lequel Tchort officie à la basse avant de quitter le groupe. Après plusieurs changements de line-up, avec le passage de Hellhammer de Mayhem notamment, c'est Trym Torson parti d'Enslaved qui prend les fûts pour la suite du parcours d'Emperor. Et quel parcours! En 1997, sort le fabuleux Anthems To The Welkin At Dusk dont la complexité musicale et la qualité de la production détonne. Puis en 1999, après un split expérimental avec Thorns, c'est IX Equilibrium, qui incorpore des éléments Death Metal au Black Symphonique de Emperor, pour un mariage hargneux et réussi.
Après avoir donné naissance à de nouveaux projets Peccatum et Zyklon-B, le groupe revient en 2001 avec Prometheus : Discipline of Fire and Demise, concept album et dernier disque dans la continuité, quoique plus technique encore que le précédent, le groupe se séparant peu après, estimant avoir donné tout ce qu'il pouvait au sein de Emperor. En 2002, Ihsahn a été honoré d'un prix culturel par la ville de Nottoden dont est originaire le groupe, comme le plus connu des ses habitants et pour son rayonnement au sein d'Emperor et son activité musicale en tant que professeur et auprès de jeunes groupes inconnus qui bénéficient de ses arrangements pour leurs concerts. En 2003, Scattered Ashes : A Decade Of Emperial Wrath, un best of, couronne la carrière du groupe devenu légendaire. Une reformation en 2005 a donné lieu à quelques concerts dantesques notamment au Wacken 2006, mais il n'est pour l'instant pas question d'un nouvel album. On se contentera donc du brutal death de Zyklon et du metal épique de Ihsahn, qui avec son album The Adversary, sorti en 2006, s'impose en digne héritier de son propre groupe.