Découverte
Pochette Démo

Biographie

Assimilés quelques fois à mister bungle voilà 9 Landais dont deux de Gojira (chant/guitare et batteur), qui nous en font voir de toutes les couleurs et de tous les genres. Des clowns délirants, kitchs parfois, complètements débiles à d’autres moments, à prendre au 20éme degré, ils usent et abusent de tout funk/ jazz/ métal/ bruits avec la bouche/ festif/ nawak avec talent et frénésie. 10 000 % délire, on feindrait même la supercherie, mais quand on colle son tympan on s’aperçoit que techniquement ces bougres sont foutrement balaises ! Il est clair que la 1ere écoute déroute, voire même la seconde, et peut être même la trentième. Ca va pas plaire à tout le monde, ça c’est sûr ! Le summum c’est quand même sur scène ! Où les univers (décors/ costumes) sont complètement fabuleux, époustouflant, c’est grandiose, chaque concert est unique (et trop rare d’ailleurs), un concept de théâtre / concert / happening de toute beauté. Empalot c’est bon, c’est beau ça s’écoute sans faim.

Chronique

16 / 20
6 commentaires (16.75/20).
logo amazon

Tous aux Cèpes ( 2000 )

Qui a dit qu’en musique tout avait déjà été fait, et qu’on ne pouvait plus du tout créer de nouvelles choses? Jamais, non, ô jamais jusqu’ici je n’avais entendu un truc pareil, et ma fois c’est fort dommage de ne pas en entendre des comme ça plus souvent, car c’est incontestablement faramineux ! Foutre de Zeus oui ! J’ai entre les oreilles quelque chose de vraiment incroyable.
Le style, le genre, l’ambiance, l’univers, l’artwork, les textes, les histoires qui découlent de cet album, sont tellement créateurs, ahurissants, extravagants … À mille lieux de ce qu’on pourrait imaginer…  Voilà que le « métal » se met à totalement péter les plombs tout ça en beauté! C’est vrai qu’on aurait tendance à penser dans un premier temps, à Mister Bungle, pour le côté clownesque et le pétage de plomb musical, mais je ne trouve pas tant de ressemblances que ça sur la forme, peut être alors, quelques ressemblances plus sur le fond, quoi que… Le chant tantôt avec des cris, beuglements, chuchotements, ou bien chanté, hurlé, en anglais, français, espagnol pourrait faire penser à Mike Patton. Et encore que … Le son qui en découle est tellement ‘différent’ …
Un humour supra caustique de garnements du genre insolents, mais surtout surdoués, dans une pullulation de fracas sonores assez obscurs à prime abord qui rebondissent comme des balles sauteuses. Oui, c’est un peu ça, et pire encore… Imaginez une grosse production de son métal bien lourd, qui se permet de se perdre dans d’autres horizons, plus jazzy, plus funky, plus électro avec des samples tellement incongrus, tout ça saupoudré d’un univers très spécifique qui rappellerait quelques fois les cours de récréations des écoles primaire. On pourrait presque comparer l’effet d’Empalot, à ces bonbons aux multiples goûts super chimiques, on ne sait jamais sur quoi on va tomber après deux ou trois couches, anis ? Menthe ? Chocolat ? Vanille crépitante ? A vos risques et périls, messieurs, dames.
Tout ça interprétés par 9 clowns assurément atypiques, limite burlesques, qui techniquement sont indéniablement prodigieux, qui s’amusent à envoyer tout en l’air, et à jongler avec tout ce qu’ils trouvent sous la main. Faut s’attendre à tout ! C’est déroutant, quelques fois assez risqué, mais toujours rattrapé avec beaucoup d’humour et d’agilité. C’est un carpe diem musical, qui s’annonce, ou des acrobates musiciens, font des cascades sans filet. Sans oublier bien sur la bonne grosse pointe d’enfantillage (j’insiste car c’est je pense un point très important dans leur univers) … Et au passage, je me permets de causer du saxophoniste qui apporte une touche complètement délirante, c’est un vrai délice. Mais ce qui est vertigineux, c’est qu’il est délirant de voir qu’un foutoir pareil puisse être aussi carré dans sa structure, dans sa technique. Un monde où tout semble complètement voulu, et logique. Ca fait réfléchir, ou pas…
Si on s’approche des paroles, il suffit de lire les titres des morceaux pour se rendre compte que c’est assez décalé, voire peut être insupportable pour certains tellement c’est rustre ‘faisez la baggare’, ‘pi kk’… Le mot d’ordre n’est pas du tout revendicatif, quoique … Font ils semblant d’être sérieux ? Ou pas ? Allez savoir … Je crois qu’en plus d’être des musiciens doués, ils sont aussi des acteurs hors pairs, car les bougres nous perdent dans un délire totalement surréaliste…

Donc voilà, un album loin de la scène métal, et pas si loin que ça, en fait, et heu … loin de tellement de choses et en même temps tout prêt de tellement d’autres choses !!! Ouais c’est le bordel quoi … En tous cas pour moi c’est succulent, divertissant, cocasse, c’est du n’importe quoi, mais surtout pas n’importe comment. Et sur scène c’est un vrai délice ! Alors, oui j’en veux plein d’autres des comme ça ! ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

A écouter : ua 2, jeannot, ...