Albums du moment
Pochette Burst
Pochette Thin Black Duke
Pochette Life Pochette Two Parts Viper
Chroniques
Pochette The Key
Pochette Sugartown Cabaret
Pochette Les Irreals Visions
Pochette Sumerlands
Pochette Monuments

logo Ellipse

Biographie

Ellipse

Ellipse est un groupe de Modern Metal nantais alliant des influences à la fois Metalcore (August Burns Red, Killswitch Engage), Hardcore moderne (The Ghost InsideHundredthCounterparts) et Djent (PeripheryVolumes, After The Burial). Le mixe de tout cela donne naissance à une musique à la fois sombre et mélodique. Leur première réalisation est un EP, L’ampleur du Vide, qui parait en 2012. Dans la foulée de celui-ci les Nantais feront un passage au Hellfest 2013. Le groupe sort son premier album, A Nos Traîtres en 2015 sur le label Finisterian Dead End. Ellipse s’est produit notamment aux côtés de Devil Sold His Soul, The Arrs, As They Burn, CheckmateAlea Jacta Est, Decades Of Despair entre autres. 

A Nos Traitres ( 2015 )

En 2012 Ellipse s’était fait remarquer grâce à son premier EP, L’Ampleur du Vide. Nous avions salués une œuvre dont les compositions étaient ; bien faites, efficaces et intelligemment structurées. Trois ans et une tonne de concerts plus tard, le quintet nantais de Hardcore Mélodique revient et offre sont premier LP, A Nos Traitres, inutile de dire qu’ils sont attendus au tournant. 

Oscillant toujours entre un Hardcore bien rodé et du Metal plus classique, voire moderne, aux accents mélodiques, Ellipse passe un cran au dessus en proposant une œuvre plus intense et mature. Nul doute que la scène y est pour beaucoup, mais pas seulement. A Nos Traitres sonne vrai, il dégage une violence positive qui n’est pas faite pour agresser l’auditeur mais plutôt le secouer. Cette violence est d’ailleurs toujours mise en opposition avec des passages plus mélodiques, presque aérien (Calvaire, Enseveli) où il se joue un véritable duel des émotions. Parfois la base rythmique se teintera légèrement d’influences Djent (Epsilon, Dans La Gueule Du Loup) pour offrir encore plus de diversités à un opus hautement énergique. Le titre éponyme lui sera ponctué d’un break très beatdown, lourd, oppressant, anxiogène même. Ellipse varie les plaisirs et combine parfaitement tous ces éléments sans jamais que cela ne tourne à l’indigeste, jolie preuve de maîtrise et de maturité.
À l’instar de la technique des musiciens la production elle est aussi irréprochable, chaque instrument se distingue parfaitement, autant pendant les parties nerveuses que lors des nombreux leads et soli proposés. La basse amène quant à elle un groove énorme, plus qu’une simple compagne d’une batterie rageuse, elle se fait entendre et c’est très appréciable. Ellipse a fait le choix de s’exprimer en français, et c’est dans l’ensemble réussi. Les vocaux hurlés de Claire détonnent, et puis la demoiselle n’est jamais dans l’excès ou dans le cliché, bien au contraire son chant est juste. La question paraît tout de même légitime, avoir utilisé l’anglais n’aurait-il pas amené plus de profondeur et d’impact ? Chacun se fera son opinion, après plusieurs écoutes, je ne suis pas convaincu que la langue de Shakespeare eut été un meilleur choix. 

Force est de constater que Ellipse envoie un très bon album qui conjugue les influences avec beaucoup d’aisance. Plus qu’une réponse française à August Burns Red, Killswitch Engage ou As I Lay Dying, A Nos Traitres possède une réelle identité et laisse entrevoir une belle carrière pour Ellipse. C’est ce qu’on peut leur souhaiter.

A écouter : Tout et très fort
4 / 5
1 commentaire (16.5/20).

L'ampleur du vide ( 2012 )

En provenance de Nantes, et ayant déjà écumé pas mal de scènes avec notamment un passage remarqué au festival off du Hellfest, Ellipse est un groupe de Metal / Hardcore proposant à qui le veut (ici en fait) une musique plutôt mature, oscillant entre un Hardcore des familles bien rodé et du Metal plus classique aux accents mélodiques assez intéressant pour interpeller n'importe quel aficionado du genre.
Avec un nouvel EP (L'Ampleur Du Vide) dans les bacs, le quintet ouvre le bal en défonçant sans vergogne les portes de leur univers, laissant s'instaurer très vite et très efficacement leur musique dans l'esprit de l'auditeur. Un auditeur qui saura facilement trouver son chemin à travers les compositions du groupe, bien faites, efficaces et intelligemment structurées. Des chansons comme L'Ampleur Du Vide à la technique parfaite ou Portrait et ses boucles rythmiques lourdes de sens donnent un aperçu très convaincant de ce que peut produire nos petits nantais : blasts musclés, riffs et solis bien huilés, scream puissant, le tout posé sur une ligne rythmique des plus convaincantes. Le mélange Metal / Hardcore mélodique (pas nouveau bien évidemment) nous rappelle des grands frères de renoms (As I Lay Dying, August Burns Red...) et s'installe confortablement dans ma tête qui en redemande illico.
L'intro suivie du titre L'Ampleur Du Vide constituent une carte de visite impressionnante et doit faire le bonheur des kinés de la région, tellement l'intensité et le potentiel headbanging sont présents. Le savoir faire du groupe est là et je ne trouve rien à redire musicalement. C'est ambitieux, jamais ennuyeux, jamais paresseux, et ça pique pas les yeux. Pardon. Ellipse force le respect par ce côté Hardcore mélodique assumé, à la limite du djent par moments et nous procure une vingtaine de minutes intense, à l'instar de la chanteuse (si on me l'avait pas dit j'aurais pas forcément deviné), vraie boule de nerf à la voix assez incroyable.

Seul bémol mais c'est très personnel et n'engage que moi : le chant en français, pas forcément un choix très judicieux, vu la puissance de la musique la langue de Shakespeare eut peut être été plus percutante... Sinon Ellipse tire très bien son épingle du jeu, et nous propose un EP à la qualité irréprochable, avec ce qu'il faut de testostérone (désolé madame), de nappes d'ambiances électriques et autres gourmandises qui prennent aux tripes : une intro accrocheuse calibrée pour le live (Intro + L'Ampleur Du Vide), des titres originaux (Portrait, Détruire L’Évidence) et une bonne dose de violence contrôlée. Un groupe à surveiller. De très près.

A écouter : En entier bien sûr.
Ellipse

Style : Metal Hardcore mélodique
Tags : -
Origine : France
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 5 amateurs Facebook :