logo Earthship

Biographie

Earthship

Formé en 2010 par Jan Oberg (Guitare / Chant) avec Luc Hess (Batterie - ex-The OceanKunz) et Bastian Gutschke (Basse), Earthship est rapidement rejoint par Robin Staps (The Ocean, The Old Wind). L'année suivante, Dennis Boettcher remplace Luc derrière les fûts et Exit Eden, leur premier album, sort chez Pelagic Records, mélangeant Doom Metal / Sludge et touches Rock'n Roll. Bastian Gutschke quitte la formation à la fin de l'année et est remplacé par Sabine Oberg. En 2012, Earthship accouche de Iron Chest, mais au format trio car Robin Staps n'a plus le temps de se consacrer au groupe. Un ep nommé ...As If She Were A Black Bird sort en 2013 alors que Earthship subit un nouveau changement. Dennis s'en va et est remplacé par Florian Häuser à la batterie. Marcel Schulz est recruté comme second guitariste. C'est ainsi que voit le jour Withered en 2014 que le groupe défend sur les routes en compagnie d'Intronaut, Torche, Red Fang et Coilguns. Les allemands reviennent en 2016 avec leur quatrième album, Hollowed, cette fois-ci signés chez Napalm Records.

Chronique

14.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Iron Chest ( 2012 )

Ca commence comme un coup de poing dans l'estomac. Moins virulent que Gaza, presque aussi intense qu'un Zozobra, avec ce qu'il faut de barbe et un gros pack de bière histoire d'arroser le tout. Quand on sait que le combo a tourné avec Crowbar, Red Fang ou Intronaut, on devine déjà dans quel domaine navigue Earthship. Celui du lourd, rythmé, entrainant. N'allez tout de même pas imaginer pouvoir danser une valse dessus, mais on peut se surprendre à taper du pied en rythme ou hocher la tête au gré des morceaux.
En dehors de ce phénomène, la première chose qui frappe après une première écoute d'Iron Chest, c'est le chant le plus clair (on est cependant loin des envolées lyriques d'un Metalcore bas de gamme). Peu présent face au timbre vocal plus saturé, il reste toutefois assez particulier, presque décalé par rapport au reste du disque. J'imagine que pour certaines personnes, cela donnera un charme certain à cet opus, mais pour d'autres, ces passages seront plus délicats.

Le reste des éléments de Earthship s'oriente vers un sludge à la Zozobra ou Tephra, retord, groovy ("Athena") avec un jeu de batterie plus que convaincant (l'un des gros points fort de cet opus). Quitte à faire hurler les puristes, j'ai un peu la même sensation que lorsque j'écoutais les premiers Mastodon, le côté massif moins présent ("Eyes in the Night").

Disque très agréable qu'Iron ChestEarthship y met ses tripes, avec plus ou moins de réussite (le chant plus net, définitivement difficile à assimiler) mais suffisamment de motivation pour donner envie d'y revenir. Les fans des premiers Mastodon pourraient succomber.

A écouter : Athena
Earthship

Style : Sludge / Doom Metal
Tags : -
Origine : Allemagne
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 7 amateurs Facebook :