Albums du moment
Pochette Fallow
Pochette Material Control
Pochette Eroded Corridors Of Unbeing Pochette The Dusk In Us
Chroniques
Pochette Strange Peace
Pochette Electric Shades
Pochette Endeligt
Pochette Reflections Of A Floating World Pochette Pathetic Mankind
Découverte
Pochette Démo

logo Eagles Of Death Metal

Biographie

Eagles Of Death Metal

Eagles of Death Metal (EODM) est un groupe de Rock américain formé originellement par Jesse Hughes, Josh Homme et Tim Vanhamel à Palm Desert, en Californie en 1998. Le groupe apparaît pour la première fois sur l’album The Desert Sessions III/IV de Josh Homme. Josh Homme est le membre le plus connu du groupe notamment pour son rôle de leader dans les Queens of the Stone Age et dans Kyuss. Cependant, il ne participe qu'occasionnellement aux concerts à cause de l'activité des QOTSA. Jesse Hughes, le leader du groupe, est un ami d’enfance de Homme et ancien journaliste. Tim Vanhamel a lui joué dans dEUSMillionaire et Evil Superstars. Malgré leur nom, les Eagles of Death Metal ne sont pas un groupe de Death Metal. Hughes a dit à ce propos que le nom venait d’une discussion arrosée avec un fan de Death où Josh Homme qualifia le groupe Vader d'« Eagles du Death Metal ». Plus tard Homme lui propose de composer la musique correspondant à ce croisement improbable. Le premier album du groupe Peace, Love, Death Metal sort le 23 mars 2004. Dans une interview pour MTV news de 2003, Josh Homme décrit le son du groupe comme une combinaison de bluegrass avec une batterie puissante et une voix à la Canned Heat. En avril 2008, Nike sort sa nouvelle campagne de publicité « Take it to the Next Level » (« Passez au niveau supérieur ») pour la chaussure de football T90. La publicité est réalisée par Guy Ritchie, la musique utilisée est Don't speak. Cette pub permet d'améliorer la notoriété du groupe. Le troisième album du groupe Heart On, dont le premier extrait est Wannabe in L.A, sort le 28 octobre 2008. Une tournée mondiale commençant par les États-Unis est entamée parallèlement. Le 15 octobre 2012, à quinze jours du lancement de Windows 8, Microsoft sort sa première pub « teaser » pour son nouveau système d'exploitation, la musique est signée Eagles of Death Metal, tirée du premier album Peace, Love, Death Metal avec I only want you. En avril 2014, la marque Nike utilise pour une de ses pubs (Risk Everything) la musique Miss Alissa de l'album, Peace, Love, Death Metal. En 2015 sort l’album Zipper Down qui reçoit un bon accueil aussi bien dans la presse que par les fans. 

Le 13 novembre 2015, plusieurs attaques terroristes ont lieu dans Paris, dont une lors d'un concert du groupe au Bataclan. Une fusillade et une prise d'otages ont lieu dans la salle de spectacle. Si les musiciens ressortent sains et saufs de l'attaque, ce n'est pas le cas de 90 personnes dans le public et de Nick Alexander, qui s'occupait du merchandising autour de la tournée européenne, tout comme Thomas Ayad, chef de produit pour Mercury, et notamment pour Eagles of Death Metal ainsi que l'ingénieur du son du groupe. L'attaque terroriste, revendiquée par l'organisation État islamique, a fait 130 morts dans la soirée.

Il en faut plus cependant pour faire baisser les bras aux Eagles of Death Metal qui refusent de céder face à la menace terroriste. Début 2016 ils annoncent leur intention non seulement de terminer leur concert du 13 novembre mais également de donner d’autres dates dans l’hexagone. Les places se vendent très rapidement.

Chronique

16 / 20
9 commentaires (16.94/20).
logo album du moment logo amazon

Peace Love Death Metal ( 2004 )

Voilà un moment que j’attendais cet album, après un appétissant « I only want you » lâché en avant première il me tardait d’avoir l’album entre les mains même si The Gosso King of Crater Lake (le morceau présent sur Desert Session 3&4) tempérait un peu mon enthousiasme (quoi que…).
Mais enfin il est là, une pochette minimaliste, rose et bleu avec ce nom quelque peu ridicule : Eagles of Death Metal, dés les premières notes on sent la morsure du désert sur nos épaules, l’odeur de whisky frelaté nous emplir les narines, et cet arrière goût ça ne serait pas du LSD ? Oui nous voilà de retour dans les années 70, et plus précisément dans le rock des années 70.
Eagles Of Death Metal n’invente pas un style de zic, n’est pas novateur, mais leur musique est terriblement efficace, mélange de rock des années 60 & 70 tels Elvis, Rolling Stones (Speaking in tongues semble d’ailleurs un split Presley / Rolling Stones), The Kinks ou encore The Doors.
Les différentes voix se complètent parfaitement, Jesse Hughes qui arrive à moduler sa voix passant d’un ton très Elvis sur Speaking in Tongues à une voix haut perchée comme sur Stakc O’ Money change de ton par rapport à Josh (voix que l’on connaît bien maintenant) et les différents back vocals viennent ajouter encore un peu plus au coté rétro du groupe qui n’en manquait déjà pas.
Musicalement tout reste très basique, deux guitares et une batterie (avec quelques ajouts de piano par moment tout de même) mais The White Stripes nous a récemment montré qu’il est inutile de faire compliquer pour faire efficace. Et efficaces tous les morceaux de cet album le sont ; si vous aimez un tant soit peu le son 70’s inutile de dire que cet album est fait pour vous. Pour les autres c’est un bon moyen de le découvrir afin de se plonger dans les discographie de The Kinks, Patti Smith, Rolling Stones, … Evidemment si vous aimez le son stoner inutile de dire que vous allez aussi aimer, même si Eagles Of Death Metal ressemble peu à Kyuss ou QOSTA l’esprit est là. Rock’n roll baby!

A écouter : Kiss The Devil, Whorehoppin (Shit, Goddamn), I only want you, Bad Dream Mama,