Albums du moment
Pochette Totem
Pochette Tekili-Li
Pochette To Be Kind Pochette Titan
Chroniques
Pochette Casta
Pochette Huxwhukw
Pochette Odd How People Shake
Pochette Soft Money
Pochette The Flesh Prevails
Pochette Stranger Songs
Pochette Aura Pochette From Parts Unknown

logo Drive Like Jehu

Biographie

Drive Like Jehu

Le leader du groupe punk rock californien Rocket From The Crypt, Rick Froberg et le guitariste John Reis forment Drive Like Jehu en 1990, avec le bassiste Mike Kennedy et le batteur Mark Trombino. Avec un premier album éponyme, Drive Like Jehu s’impose sur la prolifique scène de San Diego comme le lien entre les mouvements émergents noise rock et math rock. Peu après Yank Crime, album de la consécration, et une tournée mondiale, l’aventure Drive Like Jehu prend fin. Le chanteur/guitariste Froberg et son acolyte Reis se retrouveront momentanément pour former Hot Snakes (2000-2005). Mark Trombino s'est lancé avec succès en tant que producteur et a notamment travaillé avec Mineral, The Bled, Finch, No Knife, Jimmy Eat World, Blink 182, Mock Orange ou encore Motion City Soundtrack.
Depuis la rupture, Drive Like Jehu n’a de cesse d’étendre son public et fut un véritable catalyseur pour le rock et plus particulirement pour l'emocore au sens large.

Chronique

Yank Crime (Réédition) ( 2002 )

Une empreinte indélébile. Copié, copié et encore copié. En deux albums,  Drive Like Jehu recadre les carcans et les fondations du punk rock. Drive Like Jehu est mort mais Drive Like Jehu continue d'exister dans le corps d'une foule de formations. Aujourd'hui on pense à Haram, Hitch ou Division of Laura Lee. Demain on pensera à d'autres. Directement influencé par les Black Flag, les Fugazi, les Slint, Drive Like Jehu a réussi l'audacieux pari de donner un nouvel élan et une nouvelle orientation à la scène hardcore. En conservant toute la rage et l'énergie de cette dernière, le combo y insuffle une sensibilité à fleur de peau et un désespoir sous-jacent exprimés par leurs frasques distordues, saturées et bruitistes de guitares décadentes. Décadentes, car la musique de Drive Like Jehu est avant tout un exutoire sincère qui puise toute sa force dans la spontanéité des compositions et dans une interprétation sauvage, rock'n roll au sens littéral du terme.

Ouvertement mis en avant par Ian McKaye (Fugazi) comme un de ses groupes préférés de la côte ouest, le combo devra toutefois atteindre sa séparation prématurée avant d'être estimé à sa juste valeur. Un comble. Cette réédition de Yank Crime en 2002 sur Swami Records permet de profiter de 3 titres supplémentaires (une paire issue d'un 7" introuvable sur Merge Records et un singleton paru sur une compilation de chez Cargo Records  et Headhunter Records. dont l'interêt justifie largement l'existence de cette redite. C'est aussi l'occasion de constater que le son des californiens n'a finalement pas pris une seule ride. La flamme est toujours là, vive et incandescente. Les cordes prennent à la gorge via cette superposition caractéristique de vibrations maladives, noise et abrasives et de rythmiques rampantes et épileptiques à se tordre les cervicales. Urgent et faussement bancal dans ses envolées fougueuses, le chant fugazien de Rick Froberg, entêtant as fuck, vient rajouter un effet hypnotique ("Do You Compute"). Outre cet aspect sauvage et décadent qui prend appui sur la fougue et l'intensité, Drive Like Jehu sait également miser sur une certaine complexité via des mélodies alambiquées au sein desquelles se croisent une multitude de notes (un aspect qui vaudra à leur musique le qualificatif de "Math"). La suite, on la connaît... Plus encore, Drive Like Jehu se fend également de passages aériens et lumineux à tirer une larme. En témoigne l'imparable enchaînement "New Intro", "New Math" dont la rythmique pré-Refused est un véritable passage à tabac. Quant aux 3 bonus tracks, ne bénéficiant pas d'une production aussi léchée que les morceaux du Yank Crime original,  ils permettent d'apprécier la chose sous un aspect raw & roots. Indispensable (?).

Si plus de 10 ans auparavant le terme "emo hardcore", renié en bloc,  n'était au final que sur une paire de lèvres, tout le monde s'accorde aujourd'hui pour dire que Drive Like Jehu en fut un des précurseurs. Mais au delà de cela, Drive Like Jehu est une source, dont l'interêt dépasse largement les quelconques considérations stylistiques.

Page MySpace

A écouter : et vite
Drive Like Jehu

Style : Noise Rock / Math Rock / Emocore
Tags : - -
Origine : USA
Site Officiel : cargorecords.co.uk/artist_zoom.php?artist=908
Myspace :
Amateurs : 10 amateurs Facebook :