Albums du moment
Pochette Upon My Cremation Pyre
Pochette Split avec Link
Pochette Berdreyminn Pochette Bloodlust
Chroniques
Pochette Boy
Pochette A Long, Eternal Fall
Pochette Armageddon
Pochette Forever War
Pochette Heroes Of Mighty Magic
Pochette Stup Virus Pochette Outlier

logo Down

Biographie

Down

Down est un allstar band formé en 1992 à la Nouvelle Orleans en Louisiane. Il réunit en son sein les figures emblématiques des scènes Sludge et Métal locales que sont Phil Anselmo de Pantera (chant), Pepper Keenan de Corrosion Of Conformity (guitare), Kirk Windstein et Todd Strange de Crowbar (respectivement guitare et basse), ainsi que Jimmy Bower d’EyeHateGod (batterie). Après avoir regroupé des démos et sorti une paire de singles, le groupe planche sur son premier album. Nola sort finalement en 1995, et remporte un énorme succès. Les durs à cuire retourneront ensuite à leurs groupes respectifs, puis c’est le silence radio pendant près de sept ans.

On prend les même et on recommence… enfin presque. Todd Strange ayant renoncé à sa carrière musicale afin de devenir charpentier, c’est Rex Brown de Pantera qui le remplacera au pied levé. Les cinq potes retournent en 2002 chez Pepper Keenan dans le Bayou et ne mettent que 28 jours pour composer et enregistrer II : A Bustle In Your Hedgerow. L’album est reçu par un accueil colossal des fans, et les billets des rares prestations live du groupe (treize concerts seulement à leur actif avec Down) s’arrachent littéralement.
Les rumeurs refont surface au printemps 2006, puis c’est officiel : Down reprend du service. Alors qu’une tournée mondiale est bookée, Over The Under sort en 2007. Diary Of A Mad Band est un dvd qui suit le groupe qui sur la tournée européenne de 2010 et sort à la fin de l'année. Septembre 2012, Down fait paraître Down IV Part I: The Purple EP, premier volet orienté Doom Metal, d'une série de quatre EP retraçant les influences du groupe. Lors de l'édition 2013 du Hellfest, le groupe rajoute une seconde prestation pour pallier l'annulation de Clutch. À cette occasion le groupe interprète des morceaux rarement joués en concert et des reprises de Eyehategod, Crowbar et Corrosion of Conformity avec des invités parmi lesquels Jason Newsted (ex-Metallica), la compagne d'Anselmo au chant sur les reprises d'Eyehategod ainsi que Bobby Landgraf qui rejoint officiellement le groupe quelques mois plus tard en remplacement de Kirk Windstein.

Chronique

15 / 20
16 commentaires (17.56/20).
logo amazon

III : Over The Under ( 2007 )

C'est peu de dire que III : Over the Under était attendu comme le Messie. A tel point qu'on ne savait pas vraiment s'il verrait le jour. Après cinq ans d'attente, les cinq sudistes profitent donc d'une relative accalmie dans leur vie ainsi qu'au sein de leurs groupes respectifs pour s'en payer une nouvelle bonne tranche dans leur studio de Nodferatu's Lair.

A l'origine, Down c'est l'équivalent d'une maison de campagne dans laquelle se réunissent une bande de copains. Grillades, bières, guitare au coin du feu le tout (presque) sans prise de tête. Certes, aujourd'hui, la donne a changé et Down est devenu un groupe à part entière. Pourtant, l'esprit dilletante demeure.
Balançant des riffs éculés comme Hérode, aux confronts du stoner et du southern metal, notre quintet adopte le mode pilotage automatique. Dès les premières notes de "Three Suns and One Star", on se laisse porter par cet assemblage venu du fond des âges, on accepte l'invitation et on part en balade sur un parcours sans surprise, dénué de tout chaos, mais bougrement efficace. Down y chausse très rapidement les pantoufles encore chaudes de Black Sabbath ("Pyllamid", "N.O.D.", "I Scream"), se plaisant dans des structures massives et délicieusement prévisibles, mais n'hésitant pas non plus à se perdre dans les vapeurs psychédéliques chargées d'hélium de Led Zeppelin, pour finir par se déhancher sur les harmonies groovy et chaleureuses qui rappellent aisément le travail de Kim Thayil chez Soundgarden ("On March the Saints", "Mourn").
L'air de rien l'album s'écoule avec indolence, sommaire, secoué de soubresauts ponctuels, mais gorgé d'un feeling intense. L'occasion de laisser émerger des inhibitions plus profondes, façon blues du bayou avec l'excellent "Never Try" sur lequel Anselmo flirte avec les vocalises cornelliennes ou le nonchalant interlude "His Majesty the Desert".

Certes tout n'est pas parfait et les amoureux des débuts ne trouveront pas en III : Over the Under le substitut à Nola tant attendu d'autant plus que Down s'embourbe à deux reprises dans du vraiment trop basique ("Beneath the Tides", "In the Thrall of it All"). Néanmoins, le groupe signe ici un retour remarquable, empli d'une envie et d'une émotion certaine dont il serait sot de ne pas profiter.

En écoute sur Myspace : "NOD", "I Scream", "On March the Saints", "Never Try".

A écouter : On March the Saints, Never Try, Pyllamid