logo Dismember

Biographie

Dismember

L'histoire de Dismember a commencé comme celle de nombreux jeunes groupes : en 1988, après quelques mois d'existence, le groupe est mis en retrai le temps pour certains membres de se concentrer sur Carnage, autre groupe de Death Metal dont l'existence s'avère courte. Cela n'empeche pourtant pas les Suédois d'enregistrer 4 démos : Dismembered, Last Blasphemies, Rehearsal et Reborn In Blasphemy. Dès 1991, date à laquelle Carnage se sépare, Dismember rentre en studio pour un premier opus, Like An Ever Flowing Stream, qui se retrouve vite le centre d'intéret d'une solide base de fans. Pieces, l'année suivante, confirme les premiers pas du premier opus, et accroit la renommée du combo.
Pourtant, le véritable succès vient avec Indecent&Obscene dont le single Dreaming In Red se retrouve matraqué sur MTV dans la célèbre émission Headbanger's Ball. L'opus suivant, Massive Killing Capacity, ralentit le tempo comme la plupart des groupes nordiques de l'époque mais la trêve est de courte durée : Death Metal, 4ème disque de Dismember, rebranche les batteries, suivi par Hate Campaign en 2000.
2004, peu avant l'arrivée dans les bacs de Where Ironcrosses Grow, les Suédois signent chez Karmageddon Records. En résulte un album inspiré par Iron Maiden et Autopsy.
Changement de décor en 2005 avec un passage sur Regain Records qui rachète les droits des premiers opus et les réédite à grands coups de Digipacks. The God That Never Was, dans la continuité des deux précédents, déboule début 2006 et se solde par une tournée avec Entombed, Unleashed et Exterminator. Fred Estby (Batterie) quitte Dismember l'année suivante pour raisons familiales et se voit remplacé par Thomas Daun.
Dismember voit le jour en avril 2008, rapidement suivi par une tournée qui abouti sur le DVD Under Bloodred Skies, dont les images sont issues du festival San Open Air et de concerts en Hollande. Après 23 ans aux service du Death-Metal, Dismember décide de cesser son activité en octobre 2011.