Titre : Tief-Tiefer Année : 2014
Nombre de titres : 20

Tracklist
Tief 
01. Freiheit, Gleichheit, Brüderlichkeit
02. Wir
03. Wo Es Dich Gibt
04. Was Bleibt Bin Ich
05. Ein Leichtes Mädchen
06. Ein Vöglein
07. Es Wird Nacht
08. Die Wahrheit
09. 2 Teufel
10. Die Welt Ist Tief
11. So Fern

Tiefer 
01. Die Zeit
02. Der Weg
03. Friede Sei Mit Dir
04. Flieg, Mein Herz
05. Das Paradies
06. Die Leidenschaft
07. Auf Die Liebe
08. Der Wahnsinn
09. Terra Nola
Acheter : logo amazon
Label : Nuclear Blast Records
Moyenne lecteurs : 12/20 (1 avis dont 1 avec commentaire)

Laisser votre avis

Commentaires

V.N.A. 12 / 20 Le 08/05/2017 à 23H13

Tief : 15,5/20. Tiefer : 8/20
Au moment de la sortie de Tief. Tiefer. en 2014, cela faisait près de dix ans que je suivais le groupe, et cet album, je l'attendais avec impatience. Non seulement parce que j'avais beaucoup aimé le précédent, Moral & Wahnsinn, mais surtout parce que le groupe annonçait non pas un album classique mais un double album, inspiré par tous les lieux incroyables que les membres avaient pu visiter au gré de leur tournée mondiale.
Arrive la sortie sans que je cherche à en savoir plus, j'aime parfois me réserver la surprise. En guise de double album, on a le droit à deux albums séparés ou à un coffret comprenant les deux... pour le prix de deux (au moment de la sortie, évidemment, ça a bien baissé depuis). Avec tout de même un artbook en bonus. Soit, je prends la version double, en confiance, sans trop me poser de questions, après tout ce n'est pas la première fois que ça arrive, et parfois c'est même justifié (je pense par exemple à Avantasia et son The wicked symphony / Angel of Babylon en 2011, deux albums à part entière sortis simultanément plutôt qu'un double), parfois non (certains ne seront sans doute pas d'accord, mais je pense notamment à Mezmerize / Hypnotize de System Of A Down).
On commence donc par Tief. Et le disque est bon, plus metal que Moral & Wahnsinn, ce n'est pas pour me déplaire. Mais question voyage... Certes, ils sont sortis de leur Allemagne natale, ils nous chantent "Freiheit Gleichheit Brüderlichkeit" (liberté, égalité, fraternité, si ça parle à quelqu'un) ou encore claironnent que le monde est vaste et riche (Die Welt ist tief, entre autres), mais si on met un peu de côté les paroles (j'ai des notions d'Allemand, mais je suis loin de le parler couramment), qu'on s'en tient à l'impression générale que dégage le disque... Eh bien, Riders on the storm nous faisait voyager tellement plus ! Mais Tief n'est que le premier disque, après tout, probablement le plus conventionnel, alors on ne va pas juger sur la moitié de l'oeuvre.
Tiefer, donc. Je remarque, avec beaucoup de retard, que les titres sont étrangement familiers. Der Weg n'est pas un titre de Licht ? Friede sei mit dir de Riders on the storm ? Et ainsi de suite, je ne vais pas faire toute la liste. Au moins le livret promet divers instruments sur ce disque (trombone, trompette, violon, flûte...). Qu'en est-il donc ? Une compilation de versions variantes d'anciens titres. Et même si ces titres sont complètement transformés, le résultat est loin d'être transcendant. Qu'on ait complètement quitté la sphère metal n'est pas le souci. Que les morceaux aient perdu leur énergie en revanche, c'est plus problématique. En clair, on s'ennuie.
Et c'est ainsi que "Nous avons été tellement inspirés par tous ces endroits où nous avons voyagé que nous avons composé un double album" a abouti à une première partie efficace mais qui ne tient pas sa promesse de nous faire voyager et une deuxième partie qui aurait au mieux constitué un cd bonus relativement sympathique, et qui en l'état laisse juste l'impression de s'être fait arnaquer.
Après deux-trois écoutes de l'ensemble, j'ai boudé ce "double album" pendant longtemps, au moins un an, avant de le reprendre en connaissance de cause. Et je me suis enfin rendu compte que Tief est un bon album de Die Apokalyptischen Reiter. Un très bon album, même, dans la lignée de ce qu'ils ont pu faire avant mais suffisamment différent pour posséder un intérêt propre. Tiefer, en revanche... même en le prenant pour ce qu'il est (et non pour ce que j'aurais voulu qu'il soit), ça ne passe pas, et l'impression persiste qu'il n'aurait dû s'agir que d'un bonus (et qui, même dans ce cas, n'aurait pas souvent quitté son boîtier).
15.5 et 8, la moyenne est de 11.75/20 (donc 12). Et pas de point bonus pour l'artbook : on aurait pu espérer des photos de sites magnifiques prises pendant leur tournée mondiale, ou pourquoi pas des illustrations en lien avec les titres de l'album... on a le droit aux membres du groupe sous l'eau.