Titre : Riders on the Storm Année : 2006
Nombre de titres : 14

Tracklist
1) Friede Sei Mit Dir
2) Riders On The Storm
3) Seemann
4) Der Adler
5) Revolution
6) Wenn Ich Traume
7) Soldaten Dieser Erde
8) In The Land Of White Horses
9) Liebe
10) Schenk Mir Heut Nacht
11) Himmelskind
12) Feurer (Bonus)
13) Mmmh
14) Peace May Be With You (Bonus)
Acheter : logo amazon
Label : Nuclear Blast Records
Moyenne lecteurs : 17.5/20 (1 avis dont 1 avec commentaire)
Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Riders on the Storm aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

V.N.A. 17.5 / 20 Le 10/05/2017 à 16H34

J'ai connu Die Apokalyptischen Reiter au moment de la sortie de Samurai, mais je n'en avais entendu que quelques morceaux (que j'avais plutôt appréciés), et ce Riders on the storm, en 2006, a été le premier album que j'ai acheté du groupe. Et quel album ! Plus de dix ans après, j'ai toute leur discographie, j'attends de pied ferme Der rote Reiter, et il reste pour moi leur meilleur disque.
Malgré son titre, il est chanté presque exclusivement en allemand. Si l'on excepte le bonus Peace may be with you (qui n'est qu'une version traduite de Friede sei mit dir), l'anglais n'est utilisé que pour le refrain du titre éponyme et deux lignes à la fin de Seemann (rien à voir avec le titre de Rammstein), où Fuchs va d'ailleurs jusqu'à pousser brièvement la chansonnette en français.
Musicalement, l'album est à la fois résolument metal (bien plus que son prédécesseur, même si on reste loin du death des débuts) et décomplexé, très varié sans paraître se disperser. L'ensemble reste homogène et ce n'était pas gagné : en plus des sempiternels guitare/basse/batterie sans oublier les claviers de Dr. Pest auxquels les ambiances doivent beaucoup, Seemann est accompagnée d'un violon tantôt joyeux tantôt paisible, on a droit à du didgeridoo sur Mmmh, et vous prendrez bien un peu de trombone ou de trompette ici et là ? Il ne s'agit pourtant pas que des instruments, le chanteur s'adapte parfaitement aux diverses ambiances, qui ne changent pas que d'un morceau à l'autre mais souvent aussi au sein d'un même titre. Un passage un peu plus martial sur Riders on the storm ou Soldaten dieser Erde ? Pas de souci. Il faut s'énerver dans Himmelskind, se montrer plus doux dans Liebe, rester plus planant dans Mmmh ? C'est fait, et bien fait.
Rétrospectivement, cet album semble l'aboutissement d'une démarche entamée avec Have a nice trip, tout en offrant d'immenses possibilités pour la suite. Dommage que Licht (08) n'ait pas gardé ce côté décomplexé (peut-être est-ce dû au changement de line-up), qui par chance sera de retour dès Moral & Wahnsinn en 2011 (après un autre changement de line-up).
Bref, un album que je recommande fortement, le meilleur d'un groupe atypique... en attendant qu'ils fassent encore mieux ?