Biographie

Delicatessen

Peu d'infos sur ce groupe, mis à part qu'il vient de Toulouse, fait partie du collectif antistatic et joue une zic étrange...

Chronique

14 / 20
1 commentaire (14/20).
logo amazon

Zoologic ( 2002 )

Delicatessen … un groupe qui il y a encore quelques temps ne me disait rien … à tort à l'écoute de l'étrange musique dispensée par le groupe. Car c'est bien d'originalité dont il est question avec ce groupe surprenant dont l'écoute se révèle être une véritable aventure. Difficile donc de définir leur style … on pourrait les comparer à Psykup, pas vraiment sur le plan musical mais plutôt pour une simple raison : la musique de ces deux groupes est balayée par un vent de folie (pas forcément un hasard si ces groupes sont réunis au sein du collectif antistatic). Chaque morceau est vraiment unique en son genre, dur de déceler une véritable continuité entre les compos, véritable mélange entre métal, pop et délires complets … le tout sonnant au final plutôt rock complètement barré …
On sent que le groupe cultive le croisement des genres sans pour autant enfanter d'un bâtard indigeste aux oreilles. Un sens de la mélodie aux relents pop semble être tout de même à la base de la musique de Delicatessen . C'est donc un peu perdu et troublé qu'on se laisse bercer par ces douceurs non moins savoureuses que sont des morceaux tels que 97 Pornomania ou A la petite cuilleré (ou une voix féminine aux sonorités orientales donne une toute autre dimension aux morceau). Une basse bien rock, guitares plutôt en retrait et des textes poétiques servis par un chant rappelant un peu Paraffine et ça parfois pendant plus de 6 minutes … Delicatessen nous offre un plat de choix avec ce ZOOLOGIC.
Mais le groupe possède aussi une facette plus énervée, plus métal. Guitares et batterie reprennent le dessus, le chant (mélodique ou chuchoté par ailleurs) se fait plus agressif, plus violent mais reste mesuré. D'organic est sûrement le morceau qui résume le mieux ce côté du groupe. La basse est toujours aussi présente mais semble avoir subi une mutation, beaucoup plus d'énergie s'en dégage …Delicatessen sait aussi faire bouger et ça c'est une très bonne chose. Manus dei suit le même chemin avec un chant virant même au cri par moment mais l'ensemble reste dans un style hybride vraiment dépaysant.
A ces deux facettes s'en ajoute une dernière, sûrement la plus présente : une folie délirante. Aucune compo n'est épargnée par cette touche de délire qui vire parfois à la folie furieuse (Boogie l'amour, Ex star d'homme et surtout le morceau caché : plus de 20 min ou se mêlent bruits de stades, hurlement, riffs, samples … à croire qu'ils ont mixés toutes les chutes de l'album).
ZOOLOGIC est bon, pas forcément accessible dés la première écoute mais bon, ça ne fait aucun doutes. Un premier album qui ne nous laisse pas sur notre faim mais qui nous ouvre l'appétit … je cours me resservir … vivement la suite !

A écouter : Pornomania 97, D'organic, Manus dei, Ex star d'homme
Delicatessen

Style : Pop metal
Tags :
Origine : France
Site Officiel :
Amateurs : 8 amateurs Facebook :