Titre : A Skeletal Domain Année : 2014
Nombre de titres : 12

Tracklist
01. High Velocity Impact Spatter
02. Sadistic Embodiment
03. Kill or Become
04. A Skeletal Domain
05. Headlong into Carnage
06. The Murderer's Pact
07. Funeral Cremation
08. Icepick Lobotomy
09. Vector of Cruelty
10. Bloodstained Cement
11. Asphyxiate to Resuscitate
12. Hollowed Bodies
Label : Metal Blade Records
Collection : 4 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 15.61/20 (9 avis dont 4 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé A Skeletal Domain aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

franck56 17 / 20 Le 26/06/2015 à 23H33

voila qui est bon ! j'accrochais pas trop Cannibal au debut mais depuis Kill... \m/

Gremlin 16 / 20 Le 12/11/2014 à 15H09

Encore une fois un vent putride souffle à nos oreilles. Toujours aussi bons les Buffaliens ! Malgré la puissance habituelle, je me permet tout de même de faire quelques remarques critiques, à commencer par la voix du grand Corpse-grinder qui, je trouve, s'éraille et se fatigue avec le temps. Egalement la facilité de certains riffs (quand ont connais leur talents de composition c'est un peu frustrant) surtout dans la première partie de l'album.
Hormis ces petits détails, le travail est efficace, l'album est bien produit et cette entité du death qu'est Cannibal Corpse continue sa route morbide. En espérant quand même qu'ils se renouvelleront d'avantage au prochain album.

RavenJ 18 / 20 Le 12/10/2014 à 11H48

On sent clairement que cet album marque un tournant, autant sur le jeu que sur la production... Personnellement je trouve cet album beaucoup moins ennuyant que les précédents, Cannibal Corpse reste Cannibal Corpse cependant je trouve qu'a mon sens cette évolution est plutôt bonne pour la suite...

metgopsypeth123 17 / 20 Le 17/09/2014 à 18H24

Cannibal fait du Cannibal mais je ne sais par quel miracle je suis conquis (presque) à chaque fois. La prod, une sensible évolution du jeu de Mr Mazurkiewisc et des compos un poil plus diversifiées niveau rythmiques font que cet album note quand même une certaine évolution par rapport au reste de leur disco. IL y a ce petit truc en plus qui fait y revenir très souvent. Bref, du très bon.