Albums du moment
Pochette Savage Sinusoid
Pochette Burst Pochette Thin Black Duke

logo Burzum

Biographie

Burzum

Kristian Vikernes commence la musique à l'âge de 15 ans au sein d'un groupe nommé d'abord Kalashnikov, puis Uruk-Hai aux alentours de 1988. En 1989, il rejoint le groupe de Death Metal Old Funeral avec qui il enregistre l'ep Devoured Carcass en 1991 et fonde Satanel avec Abbath que l'on retrouvera bientôt avec Immortal. Il quitte pourtant ces deux formations la même année afin de créer sa propre musique et officie sous le nom de Burzum (signifiant « ténèbres » dans Le Seigneur Des Anneaux) en prenant le pseudonyme de Comte Grishnackh.

Dès le départ, Burzum ne cherche pas directement la violence et l'extrémisme musical (en opposition à Mayhem notamment) mais se concentre d'avantage sur les atmosphères haineuses et malsaines en particulier grâce à des riffs tortueux et aux cris rageurs de son créateur. Deux démos qui posent les bases de ce que sera Burzum plus tard voient le jour en 1991, puis Varg Vikernes entend parler d'Euronymous et de son groupe Mayhem qui, à Oslo, participent à l'émergence de la scène Black-Metal norvègienne. En 1992 le premier album éponyme de Burzum sort à la va-vite. Enregistré avec des instruments de fortune, le résultat est d'une qualité sonore moyenne, marque de fabrique de la scène Black-Metal norvégienne de l'époque. Burzum y reprend certains titres des démos et Euronymous fait même une apparition sur le solo de War et sur Dungeons Of Darkness.

L'année qui suit marque un tournant : Kristian devient Varg (loup en suédois) en pour affirmer le refus de son nom chrétien. Sur le plan musical, elle voit la sortie de l'ep Aske dont la pochette témoigne des ruines de Fantoft. Cet édifice est en fait l'une des huit églises que Varg et Euronymous ont incendiées au sein de l'Inner Black Circle, organisation terroriste anti-chrétienne qui visait à mener des actions contre des personnes jugées infidèles et à laquelle Mayhem, Darkthrone, Thorns, Immortal ou Emperor auront, entre autres, été affiliés. La sortie de Aske précède de peu celle du second album de Burzum : Det Som Engang Var. A la même époque Varg Vikernes assassine Euronymous dans son immeuble de 23 coups de couteau, aidé d’un complice : Snorre du groupe Thorns. Ils sont arrêtés tous les deux peu de temps après, et le leader de Burzum sera condamné à 21 ans de prison. L'affaire fait beaucoup parler d'elle dans les médias norvégiens puis en Europe et contribue à alimenter la légende de l'Inner Black Circle et de la scène Black-Metal qui en découle.

Cette affaire ne marque pas pour autant la fin de Burzum puisqu'avant d'être incarcéré, Varg enregistre deux albums : Hvis Lyset Tar Oss en 1994 et Filosofem en 1996. Ce dernier fera date dans l'histoire du Black-Metal et explore d'avantage les pistes atmosphériques entrouvertes par Hvis Lyset Tar Oss en étant encore plus lancinant et répétitif que son prédécesseur. Vikernes aura également participé à l'écriture des parties de basse de De Mysteriis Dom Sathanas de Mayhem et des lyrics de Transilvanian Hunger et Panzerfaust de Darkthrone.

Une fois en prison, il ne dispose plus que d'un synthé pour composer et délaisse le Black-Metal pour composer deux disques d'Ambient: Dauði Baldrs, axé sur un univers médiéval, sort en 1997 alors que Hliðskjálf explorera lui des contrées glaciales et magiques deux ans plus tard en 1999. Varg Vikernes décide finalement dissoudre le projet l’année suivante, en 2000.

En Mai 2009, après 16 ans derrière les barreaux, Varg Vikernes bénéficie d'une remise de peine et sort de prison plus tôt que prévu. Onze ans après Hliðskjálf, Burzum sort un nouvel album, Belus, qui se veut un retour aux sources, suivi en 2011 par The Fallen.