Découverte
Pochette Démo

logo Burning Witch

Biographie

Burning Witch

  Burning Witch se forme à Seattle en 1995 suite au split du groupe Thorr’s Hammer. A ce moment là, les rescapés Stephen O’Malley (guitare), Greg Anderson (guitare) et Jamie Sykes (batterie) intègrent G. Stuart Dahlquist au poste de bassiste, ainsi qu’Edgy 59 pour le chant. Burning Witch commence dès lors à composer, puis rentrera finalement en studio aux côtés de Steve Albini afin d’enregistrer Towers…, son premier EP, en 1996. Mais les doomsters rencontrent de grosses difficultés dans la recherche d’un label, et s’attèlent donc à l’écriture de leur second EP au cours de l’hiver 1997 : Rift.Canyon.Dreams. Le groupe fait ensuite une pause, ce qui permet à Greg Anderson de former en parallèle le groupe Goatsnake et de fonder son propre label, le prisé Southern Lord. C’est donc un problème de moins pour Burning Witch qui peut ainsi sortir son premier album en 1998, Crippled Lucifer (Seven Psalms For Our Lord Of Light), celui-ci reprenant d’ailleurs la quasi-totalité des titres des deux EPs. Malgré deux concerts à l’automne 1998, Burning Witch décide de faire un break à durée indéterminée. D’hiberner jusqu’au moment propice, ou indéfiniment.
  Sur un plan discographique çà ne sera toutefois pas réellement le cas. Les quelques inédits figurant à leur actif apparaîtront sur divers splits CD, que ce soit en 2000 en compagnie de Goatsnake, ou en 2004 avec ASVA.
  Malgré tout, l’histoire des membres de Burning Witch est loin de s’arrêter là. Edgy 59 créera Sinisstar, tandis que Dahlquist, O’Malley et Anderson formeront Sunn O))), mais aussi d’autres projets de part et d’autres comme ASVA (pour Dahlquist), Khanate, ou encore Teeth Of Lions Rule The Divine.