Albums du moment
Pochette Upon My Cremation Pyre
Pochette Split avec Link
Pochette Berdreyminn Pochette Bloodlust
Chroniques
Pochette Forever War
Pochette Heroes Of Mighty Magic
Pochette Stup Virus
Pochette We The People Pochette Abhorrent Manifestation

Biographie

Brant Bjork

Brant Bjork est l’un des musiciens ayant participé à la création du Stoner Rock.

Brant Bjork fait dès le lycée connaissance avec Josh Homme (aujourd’hui leader des Queens of the Stone Age) et John Garcia et fonde Kyuss avec ces derniers, au poste de batteur. Il enregistreront ensemble Sons of Kyuss, Wretch, Blues for the Red Sun ainsi que Welcome to Sky Valley puis Brant Bjork quittera le groupe quelque temps plus tard, en 1993, jugeant Kyuss «plus assez fun». Il participera à l’écriture de certains morceaux de Fu Manchu, produira également leur album No One Rides for Free avant d’intégrer le groupe au poste de batteur pour l’album Action is Go en 1997.

Débute ensuite une carrière solo et divers enregistrements à la guitare et au chant avec notamment avec the Operators en 2002, toujours dans une veine très Stoner et groovy. En 2004 Brant Bjork enregistre avec les Bros un premier album, Saved by Magic. Le combo effectura une tournée aux cotés de Danko Jones. En 2007 sort Somera Sol sur Duna Records, distribué en France par Differ-Ant.

Chronique

16 / 20
1 commentaire (16/20).
logo amazon

Somera Sol (w/ the Bros) ( 2007 )

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce nouvel album de Brant Bjork arrive à point nommé. L’été, les vacances, quel meilleur moment pour écouter le nouveau disque de cette légende du Stoner Rock? Et c’est une nouvelle fois accompagné des fameux Bros, comme cela avait été le cas sur le très réussi Saved by Magic en 2005, que Brant Bjork revient réveiller le hippie qui sommeille en chacun de nous.

C’est certain, ce Somera Sol respire le soleil et posera un sourire sur le visage de l’auditeur dès les premières secondes. Le tout semble tout de même plus péchu et léger que sur Saved by Magic mais quel charme, dans les sonorités chaleureuses, dans le groove, dans le chant, partout! Les paroles sont du même acabit, d’un positivisme hippisant tout à fait jouissif.

Une nouvelle fois les mélodies sont entêtantes et portées par un groove à toute épreuve dans la plus pure tradition Stoner, la pêche d’un morceau comme Oblivion ou Shrine Communication et de son riff halluciné évoquent même un Kyuss survitaminé. Somera Sol est également très varié, des passages très rock laissent placent à d’autres plus pop (The Native Tongue), mais toujours aussi bons. D’excellents soli ponctuent le disque, toujours dans un ton très groovy. Quelques instruments à vent (saxophone entre autres) font leur apparition sur les deux derniers morceaux, Lion Wings et Blood in the Gallery, leur donnant un aspect très «cool» presque jazzy. D’ailleurs ce côté «cool» donne sa tonalité générale à l’album.

Une fois de plus Brant Bjork propose un album rock’n roll de haute volée, digne des grandes heures du Stoner. N’attendez plus, allongez vous dans le sable, au soleil, les doigts de pied en éventail avec Somera Sol en fond sonore. Et n’oubliez pas, comme le clame Brant Bjork sur le morceau du même nom, «love is revolution». L’été 2007 sera hippie ou ne sera pas.

A écouter : Sur un transat