Titre : Necrobreed Année : 2017
Nombre de titres : 12

Tracklist
01. Hush Little Baby (Feat Asphodel de Chenille)
02. Reptilian
03. Psychosilencer
04. Forgive Me Father (Feat Trevor Strnad de The Black Dahlia Murder)
05. Leatherface
06. Der Doppelgaenger
07. Necrobreed
08. Monsters Make Monsters
09. Cum With Disgust (Feat Arno de Black Bomb A)
10. Versipellis
11. Reeks Of Darkened Zoopsia
12. Mass Grave

Bonus
13. Biotech is Godzilla (Sepultura cover)
14. Christraping Black Metal (Marduk cover)
Label : Season Of Mist
Collection : 2 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 17.88/20 (4 avis dont 3 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Necrobreed aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

bing666 16.5 / 20 Le 01/12/2017 à 00H58

Pas mon préféré de Benighted , la faute a moins de moments marquants et d'idées au niveau purement musical mais le chant et le concept sont tout simplement parfaits. En plus l'album comporte quand même son lot de tueries, "Forgive me Father" en tête, qui est une des chansons de l'année pour moi!
Vive Benighted, son intégrité et sa capacité peu souvent égalée à trancher des têtes!

Louis40 18.5 / 20 Le 03/03/2017 à 14H34

Une grosse claque comme d'hab !!!

metgopsypeth123 17.5 / 20 Le 18/02/2017 à 14H15

Avec ce Necrobreed, Benighted continue de nous défoncer la tête à grands coups de butoirs brutal death/grind et la sensation est toujours la même: ça fait du bien!
Ce groupe a toujours réussi à se sortir de la masse de groupes du genre je trouve, avec une recette qui bien qu'elle garde les mêmes ingrédients se trouve agrémentée de petites nouveautés à chaque nouvelle fournée.
Necrobreed est sans doute leur album le plus vicieux et le plus violent. Le chant de Julien n'a jamais été aussi schizo, la prod en béton armée permet à tous les musiciens de tirer leur épingle du jeu (j'ai pas souvenir d'une basse autant présente dans Benighted auparavant) et l'impression d'ensemble est dévastatrice.
Mention spéciale à Romain Goulon, ce gars est une machine de guerre derrière une batterie.