logo Au Dessus

Biographie

Au Dessus

Au Dessus voit le jour en 2014 à Vilnius en Lituanie constitué de Simonas (Guitare), Jokūbas (Guitare), Mantas (Basse / Chant) et Džiugas (Batterie). Après un premier EP éponyme sorti en 2015 sur le label polonais Witching Hour Productions, Šarūnas Bedulis remplace Džiugas en 2015, puis le quartet signe en 2017 chez Les Acteurs de l'Ombre pour leur premier album, End Of Chapter. Construite sur des fondations Black Metal, la musique d'Au Dessus incorpore de multiples influences allant du Sludge au Post-Metal.

Chronique

16.5 / 20
2 commentaires (16/20).
logo amazon

End Of Chapter ( 2017 )

Passeur des âmes sur les eaux du Styx ou de l’Achéron qui séparaient les Enfers du monde des vivants, Charon réclamait en contrepartie de cet ultime voyage le versement d’une obole. C’est à cette fin qu’était placée une pièce dans la bouche des défunts. S’inspirant directement de cette coutume de la Grèce antique, la pochette d’End Of Chapter présente ainsi le visage d’une fillette sur les yeux de laquelle deux pièces ont été placées, nous plongeant ainsi immédiatement dans l’ambiance.

Les premières minutes du morceau d’ouverture, son riff et ses vocalises, suffisent à comprendre que les lituaniens s’apprêtent eux aussi à nous faire voyager au-delà des frontières présupposées de leur camp de base, le Black Metal. Ne vous attendez donc pas ici à une orgie de tremolos, de blasts et de chant éraillé. Si ces marqueurs communs et quelque peu clichés de cette scène ne sont pas totalement absents, en témoigne le très direct VII, c’est en progressant dans l’album ou plutôt en se laissant s’immerger dans celui-ci que l’on comprend qu’Au Dessus fait partie de ces formations dont l’ambition est de créer une ambiance, un son, plutôt que de respecter les canons d’un style donné.

On se retrouve donc absorbé dans un univers extrêmement sombre dans lequel les passages les plus brutaux se métamorphosent, tantôt brutalement tantôt très subtilement, en de longues plages plus aériennes, plus lentes. Pour autant, rien à voir avec le Black Metal atmosphérique à la Deafheaven et consorts. S’il fallait trouver des points de comparaison, alors il faudrait plutôt regarder du côté de The Great Old Ones ou de Downfall Of Gaia, pour la capacité commune à construire une œuvre enivrante, immersive et de laquelle on n’émerge qu’une fois que la dernière note s'est éteinte et a laissé la place au silence.

Dans cet ensemble tout à la fois multiple et très cohérent, il semble complexe d’extraire un moment particulier. Cependant s’il fallait en identifier un alors cela serait certainement l’enchaînement IX / X. Cette séquence, longue de près de 17 minutes magnifie ce que l’on pressentait depuis les premiers morceaux. L’enchaînement des tempos et des sonorités, la mue de la rage en désespoir puis en mélancolie y sont magistraux. Si ces métamorphoses sont évidemment éminemment instrumentales, la performance du vocaliste et bassiste de la formation, Mantas, est à souligner tant la gamme qu’il couvre est impressionnante. Chant clair, multiples variantes du chant guttural, il n’y a aucune technique qui ne semble lui échapper.

Avec ses multiples changements de rythme et d’ambiance, End Of Chapter ne se donne pas en une seule écoute, ce qui est plutôt gage de durabilité, on ne va pas s’en plaindre. Se démarquant clairement de la scène Black Atmosphérique actuelle Au Dessus proposent, avec ce premier LP, une production qui mérite que l’on s’attarde sur elle. Un peu comme avec une bonne série, tenus en haleine par un habile cliffhanger, il ne nous reste plus qu’à attendre qu’un nouveau chapitre commence.

A écouter : IX, X
Au Dessus

Style : Post Black Metal
Tags :
Origine : Lituanie
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 4 amateurs Facebook :