logo Ars Magna Umbrae

Biographie

soon

Chronique

Through Lunar Gateways ( 2017 )

En quelques années, la Pologne a été témoin d'un lieu d'expérimentation d'un Black Metal autre. Quelques plus ou moins récentes formations telles que Mgla, BatushkaFuria, ou Medico Peste ont su faire parler d'elles et à juste titre. Ici, Ars Magna Umbrae, projet d'un seul homme, vient rejoindre les formations à suivre de près avec son premier ep, Through Lunar Gateways.

Rapidement et dès les deux premiers titres, on se rend compte que quelque chose cloche. Si on eut pu espérer ou compter sur la présence d'un Black Metal mystique proche de Mgla, Batushka ou même Cult Of Fire, l'ep est d'avantage a rapprocher de récentes formations islandaises. Through Lunar Gateways rappellera en effet Misþyrming, Nadra ou Svartidaudi pour son Black Metal porteur d'atmosphères tourmentées et de mélodies sépulcrales (Against The Light). Les rythmiques, telles un grondement sourd évoquent une caverne glaciale et inhospitalière, les dissonances font échos entre les parois. Peu de clarté ici bas, les quelques reflets entraperçus dans les recoins suggèrent d'effrayantes ombres, les dédales sont serpentesques et l'on se retrouve enveloppé d'un froid mordant et déstabilisant (Through Lunar Gateways). Seul le chant, inquiétant, hanté, parfois porteur de litanies obscures (The Paradox Paradigm), semble être le seul repère dans ces lugubres souterrains, alors que les deux dernières pièces soufflent autant de bourrasques étourdissantes que de passages presque apaisants (Of Thousand Suns).

En à peine plus de vingt minutes, Ars Magna Umbrae offre déjà un large panel de son talent et se rapproche sans mal de la concurrence tant par l'écriture que par les ambiances, ce qui est un pari plutôt osé. On attend donc impatiemment la suite.

Ars Magna Umbrae

Style : Black Metal
Tags :
Origine : Pologne
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :