Chroniques
Pochette II
Pochette Stalking The Ghost
Pochette Tales Of The Enchanted Woods
Pochette Ctrl+Alt+Fuck
Pochette New Heaven / New Earth
Pochette V Pochette Lower The Bar

logo Andreas Et Nicolas

Biographie

Andreas Et Nicolas

L'histoire débute en 2007 dans les bas fonds de l'underground nantais lorsque deux amateurs de musique bruyante et acteurs de la scène locale lancent leur projet un peu fou: Andréas (Era Nova)chez qui on retrouve d'ailleurs Emmanuel (Ultra Vomit) et Greg (20 Seconds Falling Man et ex-Ultra Vomit entre autres)) et Nicolas (Ultra Vomit) seront Andréas Et Nicolas un duo de Chanson française.. à leur sauce. Je collectionne des canards vivants, aussi présente sur l'album Objectif Thunes d'Ultra Vomit, buzz rapidement sur le net et le duo se retrouve autant à jouer dans des cafés concert qu'en marge du Hellfest où leurs prestations au croisement de la musique et du théâtre fortement tinté d'absurde et d'improvisation déclenchent généralement quelques barres de rire. En Novembre 2010, une partie de l'univers des deux musiciens se voit recueilli au sein d'un premier album: Super Chansons.

Chronique

13.5 / 20
3 commentaires (14.33/20).
logo amazon

Super Chansons ( 2010 )

Duo irrécupérable, Andréas & Nicolas sont devenus en peu de temps une espèce de poil à gratter persistant de la chanson française. Foncièrement irrévérencieux et abrutis, conscients du grand n'importe quoi qui caractérise chacune de leurs sorties depuis trois ans, ils ne cessent d'ailleurs d'enfoncer le clou, tirant un peu plus vers l'absurde dès que l'occasion se présente. En résultent des prestations live valant au moins autant pour leurs chansons délurées que tous leurs à-côtés et un public partagé entre l'indifférence, l'incompréhension et le fanatisme.

Super Chansons c'est donc un petit bout de cet univers déluré, coincé sur un rond de plastique (agrémenté d'un jeu permettant de débloquer d'autres titres). C'est abordé comme un recueil de comptines grasses, bêtes et méchantes. L'un ou l'autre ou bien même les trois à la fois selon les moments. Andréas et Nicolas n'ont pas de réelles limites dans le mauvais goût à l'image du final d'Ours et compagnie qui un peu à la manière de Je possède un cousin d'Ultra Vomit il y a deux ans de ça à de quoi laisser planer quelques doutes quand aux paroles réellement prononcées. Et d'ailleurs, puisqu'il semble assez difficile d'y couper, sans n'être qu'une simple variation musicalement assagie de l'autre groupe de Foetus (aka Nicolas), les liens de parenté d'Andréas & Nicolas avec leurs voisins sont l'évidence même. Au delà du fameux Je collectionne des canards (vivants), premier titre (re)connu du duo aussi présent sur Objectif Thunes et maintenant sur Super Chansons, Boulangerie pâtisserie est aussi de la partie, légèrement remaniée. De son coté Je suis narcoleptique fait écho à La flemme et ainsi de suite.
Dans la forme, rien à voir bien sur, même si quelques imitations font leur apparition (Renaud, Thierry Rolland): le duo est acoustique, joue facile et sans trop de bruit avec ce qui lui tombe sous la main (guitare, boite à rythmes, jouets pour enfants...). Mais pour compenser, les deux nantais nous servent un humour plus grinçant que jamais en filiation directe avec celui d'UV, composé pour l'essentiel de non-rimes absurdes, de blagues "à chier" (cf Montrez moi vos miches madame) et de revirements sans queue ni tête (Chacun ses soucis, Je déteste le sexe, Ours et compagnie) du plus mauvais goût d'ailleurs régulièrement à l'origine des meilleurs moments d'un disque un peu branché sur courant alternatif. Car, forcément, l'humour, surtout lorsque poussé dans les extrêmes comme c'est ici le cas est une pure affaire de subjectivité pour celui qui donne comme pour qui le reçoit et l'interprète. Celui développé tout au long de Super Chansons et encore plus en live leur appartient pleinement. C'est ce qui fait toute leur singularité mais pas sur que tout le monde suive forcément de bout en bout.


Venir vous raconter que Super Chansons est le summum du subversif et de l'anticonformisme artistique en allant chercher derrière cette collection de titres loufoques une quelconque esthétique dadaïste de portée supérieure ne serait ni plus ni moins que du pur foutage de gueule. Laissons ce débat au dernier Catherine et profitons plutôt de cet appel à la bêtise collective qui, sans révolutionner quoique ce soit, sait se démarquer et rendre des compositions, somme toute simplistes, singulières. On connaissait les zouaves et leur sens de l'humour, voire même la plupart des titres de Super Chansons avant même sa sortie pour les plus assidus qui les auront déjà écouté en live ou sur le net. Ce premier album les inscrit simplement dans la durée. Rien de plus rien de moins si ce n'est qu'il sera désormais possible de les ressortir et de propager ces quelques instants de d'absurdité salvatrice à volonté.

A voir: Le clip de Super champions.
Note: La version promo de Super Chansons était livrée agrémentée d'une poignée de plumes (de poussin?). Au secours.

A écouter : Plus qu'on ne le croit/plus souvent qu'on ne le souhaiterait.
Andreas Et Nicolas

Style : Chanson / Rock
Tags : -
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 76 amateurs Facebook :